Di sak na pou di

La Réunion sa mèm mim !

Témoignages.re / 22 juin 2014

Le week-end écoulé aura été chez nous, le moins que l’on puisse dire, on ne peut plus agité. Effervescence musicale, ébullition dans le milieu judiciaire, évènements politiques, éruption volcanique …et j’en passe.

A l’occasion de la 33e édition de la fête de la musique, La Réunion a été en effervescence. La fé roulé, la fé pété, la grinn do fé. Et deux ministres Georges Pau-Langevin et Bernard Cazeneuve qui sans doute adorent La Réunion, sont venus ensemble nous rendre visite, mais ont surtout beaucoup causé, à la télé notamment. Mais les festivités terminées, et les ministres repartis, le quotidien des Réunionnais n’aura pas changé, les problèmes demeurent. Nous y sommes habitués.
Cela étant, la musique a au moins cette particularité, parait-il, celle d’adoucir les mœurs. Cependant, même en résonnant partout dans l’ile, et notamment dans la Capitale, comme chacun a pu le constater, cela aura été très insuffisant, à mon humble avis, pour apaiser les tensions qui secouent toujours la magistrature locale, tant le totochement est fort, surtout depuis qu’un corbeau s’est mis de la partie. A ce propos, et aux dernières nouvelles, cet oiseau déor et de mauvais augure, renommé pourtant pour son intelligence exceptionnelle, se serait fait capturer. Sans doute, ignorait-il que La Réunion s’y connaissait en« gob ». Mais on en saura plus certainement, à ce sujet, dans les jours à venir.

Les jours à venir nous éclaireront aussi sans doute davantage sur le sort qui pourrait être réservé à Thierry Robert. Car, il paraitrait que l’opposition Saint-Leusienne croit dur comme fer que le compte de campagne des municipales du député-maire de Saint-Leu sera rejeté, avec les conséquences que cela pourrait entrainer, et implore donc Notre Dame de la Salette pour que son vœu soit exaucé ! Ce qui ne saurait déplaire au Président de Région, Didier Robert qui est allé en mission « bat karé » du coté de Maputo, au Mozambique et par la même occasion s’initier au Mapico et la marrabenta, en ayant une pensée pour son pote Thierry. Le malheur des uns faisant souvent le bonheur des autres. Mais on n’en est pas encore là. Et les élections régionales et territoriales n’auront lieu qu’en fin d’année 2015. Quoique décembre 2015, c’est demain. Et à ce propos, j’en connais déjà plus d’uns qui pourraient bien se blesser le matin en se rasant. Mais passons...
D’ailleurs, au Palais de la Source ce vendredi, la séance a été, parait-il, quelque peu houleuse autour de cette question de la réforme territoriale qui manifestement divise. Baisement en perspective ! Non pas dans la cour Patel, mais bien dans celle des Dindar ! Le groupe socialiste faisant partie de la majorité, mais défendant bec et ongle le projet du gouvernement, se retrouve à présent en total désaccord avec le positionnement de la Présidente du Département, une institution en déficit. Ce qui est loin d’être le cas pour les banques et les sociétés financières de l’ile qui ont réalisé 131 millions de bénéfice en 2013, selon la presse de ce même vendredi. De quoi faire rager et bondir plus d’uns.

Et du coup, même notre volcan qui sommeillait depuis plus de trois ans, s’est soudainement réveillé, mais se serait calmé depuis, au grand dam de Patrick Serveaux, nouveau président de l’IRT qui s’était empressé d’annoncer sur les chaines télé que les touristes allaient envahir La Réunion pour admirer le spectacle ! A défaut de pouvoir contempler l’éruption volcanique, les touristes pourront toujours assister vendredi prochain à l’élection Miss Réunion 2014 présentée par certains médias comme étant l’évènement de l’année ! La Réunion sa mèm mim ! Ce n’est pas belle la vie ?

Paul Dennemont


Kanalreunion.com