Di sak na pou di

La stratégie d’échec du PLR : une nouvelle donne pour le second tour au Port

Témoignages.re / 25 mars 2014

Le second tour ne se déroule pas dans les conditions du 1er. Tout est remis à plat. Le résultat qui place au coude à coude les candidats Henry Hippolyte et Olivier Hoarau, à environ 500 voix, n’est pas de nature à conclure à la victoire de ce dernier.

Depuis dimanche soir, les lignes ont bougé. Le PLR est en train d’exploser en plein vol avec la défaite annoncée dimanche prochain de sa fondatrice. Les résultats ne sont pas non plus au rendez vous dans les autres communes et le recul par rapport au score des législatives au Port (près de 30% en moins) ne signifie pas une position de favori pour ce second tour.

Comme dans les autres communes il faut donc faire barrage au PLR qui a choisi de diviser plutôt que de rassembler. Une stratégie perdante puisque nous le constatons à Saint Paul, la Députée alors Maire n’a pas pu tenir plus d’un mandat la Mairie sans que celle ci ne bascule à droite !

Il faut tirer les leçons et surtout éviter au Port de subir cette même aventure. C’est même plus grave, avec un candidat qui décide de mentir aux Portois pour leur faire croire qu’il réussira à régler tous les problèmes. Un candidat qui dit qu’au Port il n’y a rien que tout est mauvais. Un candidat qui fait des promesses qu’il sait pertinemment qu’il ne pourra pas tenir.
L’assurance et l’arrogance du candidat Olivier Hoarau en dit long sur la manière dont il traitera les Portois.

Le Port a besoin de progresser sans risque d’un recul en arrière. Comme partout dans l’île il faut mettre en échec la stratégie perdante du PLR.
Les Portois ne se laisseront pas piéger.

 PB
Le Port
 



Un message, un commentaire ?



Messages






  • est ce vraiment la faute aux autres si le pcr n’arrete pas de degringoler.meme si les anciens camarades sont dans l’autre camp .etc que les dirigeants font leur autocritique.en continuant dans le fait noir vous allez disparaitre .dire que dans les annees 60.70 on s’est casse le cul pour mettre des camarades elus et on dirait qu’on s’en fout maintenant.arretaz d’etre bornes camarades .

    raymon mussard de lyon

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Voyons Raymond, l’objectif de la création de PLR c’est de combattre le PCR et prendre le leadership de la gauche à La Réunion. Mais cette stratégie a échoué et les anciens camarades comme vous dites le comprennent de plus en plus. Car :
    A Saint-Benoit, PLR fait contre le maire socialiste sortant
    A Sainte-Suzanne, PLr s’allie avec l UMP pour combattre un maire communiste
    Au Port, PLR prend la tête de l’opposition contre les communistes et utilise les vieilles méthodes de la droite le jour du vote
    A Saint André, la division crée par PLr a failli faire gagner Virapoullé dès le 1er tour
    A Saint Paul, le cheffe est en passe d’etre battue, au lieu de chercher à rassembler avec les communistes, elle est fiere de dire que le PCr est laminé.

    Le PCr a subi des coups a cause de la division, mais la population a sanctionné les diviseurs
    Après ces élections, beaucoup de camarades trompés par les discours de PLR reviendront, et nous reconstruirons le parti plus fort qu’avant.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Mme Bello a créé le PLR en 2012 suite à sa Victoire aux législatives.
    Elle s’est séparée du pcr, c’est tout ! Ne sommes nous pas en démocratie ?
    Vous n’avez pas marre de vous poser en victimes ?
    La preuve de son émancipation du parti : la première Médiathèque de St-paul, qui s’appellera CIMENDEF, esclave qui a su dire NON !
    Dimanche soir, le PLR comptera Saint-Paul + Le Port + Ste Suzannne
    Ne vous en déplaise, c’est le peuple qui décide, et non pas les illuminés et les revenchards du pcr qui restent aveugles aux critiques et mises en garde.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com