Di sak na pou di

« La voix » s’est tue

Témoignages.re / 16 février 2012

La presse en parle depuis dimanche matin : le corps sans vie de la chanteuse américaine Whitney Houston a été retrouvé dans sa baignoire dans une chambre d’hôtel à Los Angeles, la veille de la cérémonie annuelle des Grammy Awards, qu’elle attendait tellement, dit-on, et qui devait lui rendre un hommage unanime. L’autopsie devrait permettre de déterminer les causes de la mort prématurée à 48 ans de la diva pop, dont la disparition aura ému le monde entier.

Whitney Houston avait connu un vif succès dans les années 1980 et 1990, grâce à sa beauté et à sa voix d’or et vendu quelque 200 millions de disques. Elle avait également tenu au cinéma le rôle vedette dans le film “The bodyguard” avant que sa destinée ne se fracasse et que sa popularité ne décline. Et ce, à cause de son addiction aux drogues et autres médicaments, qui ont altéré son incomparable voix qui lui avait valu le surnom de « The voice ».

Une étoile s’est éteinte, une fois de plus après avoir connu un de ces fléaux. Chacun a ses fausses notes dans la vie. Mais « the show must go on », comme on dit. Elle avait beaucoup de fans à La Réunion aussi, qui lui diront longtemps « I will always love you ».

 Marc Kichenapanaïdou 


Kanalreunion.com