Di sak na pou di

Le CRR demande le maintien en poste de Monsieur Pavon

Lettre ouverte au président du Conseil régional de La Réunion

Témoignages.re / 17 novembre 2011

Monsieur le Président du Conseil régional,
Nous sommes choqués d’avoir appris par le directeur du Conservatoire, Monsieur Vigneron, l’éventualité d’un non-renouvellement du contrat de Monsieur Pavon, directeur du Chœur d’Enfants et du Chœur régional, au motif d’une non-validation de ses diplômes. Dans un but de transparence et de respect, Monsieur Vigneron s’était engagé à nous donner une décision claire quant à la situation de Monsieur Pavon en octobre 2011. Sans aucune nouvelle de sa part, nous nous permettons de vous solliciter. Nous vous rappelons que Monsieur Pavon enseigne au Conservatoire à rayonnement régional (CRR) depuis plus de quatre ans. Il a restructuré le Chœur régional pour qu’il soit aujourd’hui la vitrine de la musique lyrique.
Par ailleurs, vous n’êtes pas sans savoir qu’actuellement, certains « professeurs » ne disposent pas des diplômes requis, voire ne disposent d’aucun diplôme. Pourtant, ils exercent sans aucune remise en question de leur situation en toute impunité, voire dans l’illégalité. Pourquoi, alors, cet acharnement ?

Nous sommes d’autant plus scandalisés qu’un enfant choriste a appris par d’autres professeurs le départ de Monsieur Pavon. Il est inadmissible et inacceptable d’instrumentaliser nos enfants de cette manière. Nous vous rappelons que Monsieur Pavon a été à l’initiative de la création du Chœur d’Enfants. Sa pédagogie et son engagement ont permis un engouement massif. Pourquoi vouloir détruire une dynamique d’apprentissage favorable à l’épanouissement et à l’éducation musicale de nos enfants ?

Au vu de ces éléments, Monsieur le Président, vous qui prônez l’ouverture et l’interculturalité, comment pouvez-vous expliquer que votre équipe de Direction du Conservatoire à rayonnement régional puisse s’en prendre à un professeur qui aurait le malheur d’être titulaire de diplômes suisses de chef de chœur et de chef d’orchestre ?
Vous l’avez reconnu en tant que professionnel compétent. Depuis toutes ces années, les diplômes de Monsieur Pavon n’ont jamais posé de problèmes.
L’équipe de Direction du Conservatoire mesure-t-elle l’impact de cette interruption brutale en pleine année scolaire du processus d’apprentissage chez nos enfants ?
Le Chœur d’Enfants et le Chœur régional représentent 200 élèves, donc 200 familles.
Nous exigeons, par conséquent, le maintien en poste de Monsieur Pavon.

Le Chœur d’enfants du CRR
Le Chœur régional


Kanalreunion.com