Di sak na pou di

Le roi de la com

Témoignages.re / 25 juin 2014

Deux pleines pages dans les journaux, des panneaux géants sur le bord de la route. La Région s’affiche en grand. Pourquoi ? Bonne question... Pour la conférence internationale : les iles et le changement climatique. A la commande, le président de région dont nous connaissons depuis 2010 les exploits dans la défense de l’environnement.

Suppression du tram-train pour le tout auto, le tout bus, le tout embouteillages et pollution, Abandon des projets géothermiques exploitant l’énergie du volcan, Désengagement pour le projet énergies de la mer qui aboutira finalement en Martinique, et enfin Construction d’une route sur la mer qui non seulement aura des conséquences tragiques sur la bio-diversité mais par son coût exorbitant endettera La Réunion pendant des années et empêchera la réalisation d’autres projets profitables à l’ile et à sa population.

Environnement et aspect humain sont délibérément mis de côté par le président de Région qui remplace l’action efficace par des incantations et de la communication à outrance.

Dans cette communication, la Région et Didier Robert omettent sciemment de rappeler le travail de Paul Vergès, créateur de l’ONERC, organisme qui a pour mission de proposer des adaptations et des anticipations aux dérèglements climatiques. C’est le fondement même d’une attitude partisane, passer sous silence le travail accompli par d’autres et essayer de faire croire que l’on est le seul et unique défenseur de l’écologie et du développement durable.

Marie-Hélène Berne


Kanalreunion.com