Di sak na pou di

Le vrai visage de Daniel Alamélou

Courrier des lecteurs de Témoignages / 4 juillet 2016

Girouettes, judas, traitres… Les mots ne manquent pas pour qualifier ces politiques qui passent d’un bord à l’autre, au gré des vents, pour la seule satisfaction de leurs intérêts. Les dernières élections régionales, et avant elles, les départementales, nous ont donné un aperçu des talents de ces sportifs d’un autre genre. Les revirements observés à la CINOR en début d’année, ne sont donc pas une surprise. Daniel Alamélou, une fois de plus, se distinguant dans cet exercice. Et c’est ce même monsieur qui ose accuser une de ses collègues du conseil municipal de Sainte Suzanne de « grand écart » ! Il est vrai qu’il s’y connait. Et pour cause.

Mars 2001, souvenons-nous. Daniel Alamélou plaque le PS où il est encarté, et rejoint la liste (PCR) de Maurice Gironcel. En mars 2008, Maurice Gironcel est réélu maire, Daniel Alamélou devient son 1er adjoint, il se voit confier d’importantes responsabilités et siègera au comité central du Parti.

Janvier 2009, le maire de Sainte-Suzanne est frappé par une décision judiciaire, il cède son fauteuil de premier magistrat à Yolande Pausé, désignée pour le remplacer. Les élus dont Daniel Alamélou conviennent que Maurice Gironcel retrouve la mairie sitôt terminée la période d’inégibilité. Maurice Gironcel propose à son 1er adjoint de lui succéder au Palais de la Source. Il est élu en mars 2009, à l’occasion de la partielle. Daniel Alamélou est réélu en mars 2011, et devient 10e vice-président du conseil général. Une ascension fulgurante qu’il doit au PCR et à Maurice Gironcel ! Mais, il est connu : c’est souvent de la confiance que nait la trahison. Maurice Gironcel ne l’avait pas prévu : « Prévenir la trahison, débusquer le traitre, étant une opération aussi complexe que de nettoyer l’anus d’un hyène ». Citation d’une célébrité.

Octobre 2011, Maurice Gironcel réacquiert son éligibilité et devrait retrouver sa fonction de maire, par un retour aux urnes, conformément à ce qui avait été convenu. Mais Yolande Pausé et Daniel Alamélou, ne l’entendent plus de cette oreille. Ils renient leurs engagements. Ils ont un autre plan en tête . Mais ils échoueront, la démission de 18 élu(e)s va entrainer de nouvelles élections les 29 janvier et 5 février 2012. Le JIR du lundi 30/01/2012 titre « Gironcel loin devant les traitres » ! Maurice Gironcel l’emporte au second tour, face à Daniel Alamélou qui va mal digérer sa défaite.

Lors des législatives de juin 2012, Daniel Alamélou pactise avec les socialistes pour combattre Maurice Gironcel, avant de rejoindre Huguette Bello qui a fondé le PLR. Dans le JIR du jeudi 21 juin 2012, il déverse sa bile sur le PCR et déclare « … Huguette Bello est une grande sœur, et un exemple à suivre… » ! Le 23 mars 2013, il crée la section PLR de Sainte-Suzanne. Son avenir est désormais lié à Huguette Bello, malgré une nouvelle défaite aux municipales du 30 mars 2014, à Sainte-Suzanne. Du moins c’est ce que d’aucuns avaient crû. Mais la trahison est la distraction préférée de Daniel Alamélou.

Février 2O15, coup de théâtre ! Daniel Alamélou annonce qu’il rejoint JP Virapoullé pour les élections départementales de mars ! Il est le candidat du maire de Saint-André dans le canton Sainte-Suzanne-Cambuston ! Il largue donc Huguette Bello et le PLR, un virage à 360 degrés qui sonne comme un coup de massue, pour celles et ceux qui, à Sainte-Suzannne, lui avaient jusqu’ici fait encore confiance. Et les résultats du scrutin seront à la hauteur de la trahison. Aux régionales de décembre 2015, Daniel Alamélou rallie Didier Robert et JL Lagourgue, il mène campagne dans l’espoir d’occuper un siège avec la droite, à la Région. En réponse, il reçoit un magistral coup de pied au c… ! Didier Robert ayant préféré Aline Murin. Suite à cet affront, il va rejoindre sans honte aucune le PS et Gérald Maillot à la CINOR en votant depuis contre les intérêts de la population de Sainte-Suzanne qu’il prétend défendre.

C’est ce triste individu qui se permet à chaque conseil municipal d’insulter les autres et donner des leçons.

Paul


Kanalreunion.com