Di sak na pou di

Les dessous des migrations vers l’Europe

Témoignages.re / 5 septembre 2015

Face à ces déplacements massifs de personnes provenant des pays du Moyen-Orient (Syrie, Irak, Turquie…), du Pakistan, de l’Afghanistan et surtout de l’Afrique, nous ne pouvons que nous interroger sur ce phénomène qui va en s’accentuant. SI La majorité de ces réfugiés ou migrants fuient leur pays en guerre pour trouver du travail et une vie meilleure en Europe, ce qui est louable et compréhensible, on se demande pourquoi il y autant de migrations humaines vers les pays de l’Union Européenne ? Voici quelques explications provenant de : « Express/Nations Presse/Red Ice Creations/Elishean ». Il semblerait que cette migration serait programmée par l’Union Européenne.

D’après un article du Daily Express de 2008 : « plus de 50 millions de travailleurs africains vont être invités à venir en Europe dans le cadre d’un accord secret en matière d’immigration, ainsi une agence pour l’emploi payée avec l’argent des contribuables a ouvert ses portes au Mali, et il ne s’agit que de la première étape d’un plan visant à favoriser la libre circulation des personnes en Afrique et au sein de l’UE ». Par ailleurs, les économistes de Bruxelles déclarent que « la Grande Bretagne et d’autres Etats de l’UE devront accueillir 56 millions de travailleurs immigrés d’ici à 2050 pour compenser le déclin démographique dû à la baisse de la natalité et à une hausse du taux de mortalité dans l’ensemble de l’Europe ».

Un rapport écrit par la députée européenne Françoise Castex et publié par Eurostat en 2009 prévient que « l’Europe pourrait avoir besoin d’un grand nombre d’immigrés pour compenser ce nombre insuffisant dans deux ans si elle veut financer les retraites et le système de santé de sa population vieillissante. Elle souligne que les immigrés doivent bénéficier de droits juridiques et d’un accès aux aides, notamment aux prestations sociales ». Parmi d’autres propositions qui sont citées dans ce rapport figure la création d’un système de « carte bleue » sur le modèle de la carte verte américaine qui prévoit d’accorder aux immigrés des permis de travail et des droits sociaux, et ils seraient autorisés avec celle-ci à circuler librement au sein de l’UE et à s’installer dans n’importe lequel des 27 Etats membres. Ces propositions qui s’inscrivent dans le cadre du partenariat Afrique-Europe signé en décembre 2009 mettent aussi en garde contre les effets négatifs d’une immigration massive.

Enfin, lors de l’émission « C Dans L’Air » du 25 août 2015 sur le sujet : « les migrants, l’Europe désemparée », un député européen français d’un parti de droite avait confirmé les propos ci-dessus concernant la problématique du déficit démographique des pays européens et avait rajouté que « cette immigration permettrait d’avoir une main-d’œuvre à bon marché » ! Voilà, des réponses qui nous laissent perplexes. Alors, il ne faut plus s’étonner de ce flux migratoire massif, et c’est la fin programmée de la civilisation occidentale telle que dévoilée par beaucoup de prophéties avec les guerres civiles et de religions qui suivront.

Gabrielle Marie


Kanalreunion.com