Di sak na pou di

Les manipulations de Monsieur Junot

Témoignages.re / 7 janvier 2012

Malin et fin politique ce monsieur Junot qui se positionne en Don Quichotte (celui qui se bat contre des moulins à vent) et qui connait son heure de gloire très relative dans un combat qu’il mène d’une manière télécommandée quitte à aller droit au mur.

Malin, car au moment où le Défenseur national des Droits mandate son représentant local pour être médiateur sur le dossier (et ce, à la propre demande de M. Junot) et que ce médiateur fait un travail de fond et découvre que les chiffres de 700 ex-salariés non indemnisés est faux et archi-faux, que fait aussitôt M. Junot ? Il écrit un courrier pour, comme par hasard, donner les chiffres transmis par le liquidateur, et dont il ne conteste pas la véracité (sans pour autant s’excuser de ses mensonges ou, tout aussi grave, son incompétence depuis bientôt 2 ans).

On en arrive tout d’un coup à 200 et il apparaît que les 200 autres qui ne sont pas intégrés dans une procédure d’indemnisation ne le sont pas parce que, tout simplement, ils n’ont pas agi en justice ! Alors, justifie M. Junot, c’est parce qu’ils n’ont pas entendu appeler leur nom dans un couloir de tribunal ! Franchement, de qui se fiche-t-il et qu’est-ce qu’il attend pour accompagner éventuellement ces 200 personnes dans une démarche contentieuse ?

Le fait de ne pas maitriser les chiffres, la situation et les noms des personnes qui méritent un accompagnement dans une procédure pour obtenir, comme l’ont obtenu 800 autres personnes, le versement de leurs indemnités de licenciement par l’AGS sur condamnation avec exécution provisoire par le Conseil des Prud’hommes de Saint-Denis m’interpelle. Ce gars, il veut vraiment aider ceux qui n’ont aucun jugement d’indemnisation ou veut-il simplement faire de l’agitation médiatique dans laquelle il est une bien piètre vedette ?

M. Junot, de grâce, arrêtez vos gesticulations devant le Conseil général. Si ce n’était pas déjà fait, votre incompétence et votre ignorance totale sur ce dossier viennent d’être mises en lumière. Alors, entre nous M. Junot, de qui êtes-vous la marionnette ? Facile à deviner en voyant de qui vous êtes entouré !

Clément Courtois


Kanalreunion.com