Di sak na pou di

Les médias peuvent-ils être intoxiqués ?

Ary Yée Chong Tchi Kan / 6 février 2016

JPEG - 96.3 ko
Ary Yée Chong Tchi Kan

Les médias comme la population ont des difficultés pour comprendre les déchirements dans un département “socialement hors norme”. Tous les repères s’écroulent et l’on s’étonne que le PCR soit touché, également. Huguette Bello et Claude Hoarau ne sont que 2 cas qui ont vidé leur sac, à grand renfort médiatique. A mesure que les contradictions sociales vont s’aiguiser dans notre société déstructurée, d’autres cas vont apparaître. Que restera-t-il de tout cela dans 20 ou 30 ans ? Le PCR dispose actuellement d’une expérience de 57 ans qui n’a jamais été un long fleuve tranquille. L’intérêt pour l’histoire, c’est la cohérence des arguments portés sur la place public.

Aux Régionales, il y a 2 mois, la liste conduite par Didier Robert obtient au premier tour 107 281 suffrages, soit 40,36 %. Celle conduite par Huguette Bello : 62 248, soit 23,80 %. Au 2e tour, Didier Robert obtient 173 592, soit 52,69 % et Huguette Bello : 155 896, soit 47,31 %. La différence : 17.706.

Or, la coalition menée par Bello avait tout pour gagner. Elle disposait d’un potentiel très confortable de 139 671 voix, soit un avantage de 32 390 sur Robert (107 281). Au sprint final, non seulement l’avance exceptionnelle a fondu mais Bello accuse un déficit de 17 706 sur son concurrent.

Voilà la réalité. D’où vient alors cette inversion de la courbe électorale ? Le peuple n’est-il pas en droit d’attendre un minimum d’explication sérieuse ? La seule réponse est venue de Claude Hoarau. C’est le PCR, et c’est à Sainte Suzanne. La belle affaire intoxique les esprits fragiles.

Voyons le résultat dans cette commune. Didier Robert passe de 2470 voix à 4173 voix, soit un gain de 1703 voix entre les 2 tours. A comparer aux 66311 voix supplémentaires qu’il a engrangées sur toute l’île. Pour sa part, Huguette Bello a progressé de 3311 voix ; elle réalise presque le double des gains de Robert. Cette chance, elle ne l’aura pas sur Saint Denis où elle récupère seulement 8390 tandis que Didier Robert progresse de 11246. En pourcentage, Bello fait 44,24 % à Sainte Suzanne mais seulement 41,5 % dans la capitale. Alors, si quelqu’un aurait favorisé Didier Robert, ce serait qui d’après vous ?

Incapables de fournir à la population une explication rationnelle de leur défaite, perdus face à leurs certitudes d’avant le scrutin, Claude Hoarau et consort mentent. Ils étalent au grand jour leur malhonnêteté et leurs vengeances vis-à-vis du PCR. Peut-on reprocher au PCR d’avoir été cohérent depuis le début ? Il y a beaucoup d’enseignements à tirer de ce scrutin. Un effort d’analyse éviterait bien des incohérences.

NB *la section de St Louis étant dissoute depuis 2 mois, les délégués de St Louis ne siègent plus dans les différentes instances. La démission est un nouveau cas d’intoxication médiatique.

Ary Yée-Chong-Tchi-Kan


Kanalreunion.com