Di sak na pou di

Les patrons peuvent payer

Témoignages.re / 15 février 2011

La presse a récemment rendu compte d’une étude commanditée par la CFDT et réalisée par le cabinet d’expertises Syndex. « Après avoir épluché les statistiques de l’INSEE sur la période 1998-2006, les auteurs tirent la conclusion que les entreprises réunionnaises réalisent de bien plus gros profits que leurs homologues de métropole », peut-on lire dans l’un de nos quotidiens. Qui ajoute : « Le cabinet estime que, de ce fait, les prix ont été gonflés de 17% en moyenne sur la période ». Au détriment, bien entendu, du pouvoir d’achat des salariés réunionnais.
Je voudrais pour ma part rappeler qu’en août 1990, le Conseil économique et social de La Réunion avait adopté un rapport (intitulé : "Répartition de la richesse créée par l’économie régionale") dont les auteurs avaient eux aussi épluché les statistiques de l’INSEE pour la période 1970-1986. Or, ils étaient arrivés à des conclusions très proches de celles de Syndex aujourd’hui.
Par exemple : le taux de marge des entreprises était passé, pour les sociétés, de 13,3% en 1970 à 30,2% en 1986. Pour les entreprises individuelles, le taux était passé de 38% à 77,2%. Pas mal, non ? En revanche, la part de la rémunération salariale dans la valeur ajoutée des entreprises n’avait pas cessé de s’amenuiser au cours de la même période, passant de 75,4% à 65,1% pour les sociétés, et de 64% à 38% pour les entreprises individuelles.
Voilà qui devrait conforter la lutte syndicale pour de meilleurs salaires. Les patrons peuvent payer.

Daniel Lallemand


Kanalreunion.com