Di sak na pou di

Les RAR deviendront ECLAIR* : pour le SE-Unsa, c’est non !

Témoignages.re / 11 juin 2011

Le SE-UNSA est toujours aussi opposé à ce laboratoire de la dérégulation.
Le dispositif RAR arrive à son terme, il a “vocation” à devenir des ECLAIR. Aucun motif n’est avancé pour justifier l’abandon du programme RAR.
Le SE-UNSA s’opposera d’autant plus au remplacement des RAR par les ECLAIR qu’il ne partage pas les principes qui fondent le nouveau dispositif. Il dénonce la transformation d’une politique de réussite scolaire en une politique plus sécuritaire.
Il dénonce également les confusions dans les missions et les dérégulations mises en œuvre dans le cadre de ce programme en matière de gestion des personnels.

Le SE-Unsa n’est pas un syndicat frileux. Il sait que des changements sont indispensables pour que le service public d’éducation remplisse mieux ses missions. Mais ces changements nécessaires ne passent pas par la réduction des moyens, la dérégulation et l’autonomie incontrôlée. Pour le SE-UNSA , le ministre fait fausse route en partant dans cette direction.

* Ecoles, collèges et lycées pour l’innovation, l’ambition et la réussite

SE-UNSA , Section de La Réunion


Kanalreunion.com