Di sak na pou di

Les tiques

Témoignages.re / 6 septembre 2010

A la suite de promenades, notre chienne a attrapé des grosses tiques. Nous lui avons offert un collier antiparasitaire, et comme cela ne suffisait pas, un liquide à diffuser entre les omoplates.
Nous n’avons plus sorti le chien pour enrayer la présence des tiques. Mais il fallut nous rendre à l’évidence, celles-ci venaient dorénavant du jardin même.
La secrétaire nous a conseillé un produit à épandre dans le jardin, ce qui tuerait les tiques. Ce qu’elle ne nous a pas dit, c’est que cette substance tuerait les insectes innocents, nourriture d’oiseaux, et irait rejoindre la nappe phréatique dans quelques années. Donc ce produit toxique, nous allions le boire au robinet d’ici quelque temps. Nous n’avons donc pas après réflexion vaporisé le poison. Le vétérinaire en titre nous a félicités ensuite de notre raisonnement, il n’a pas vu d’autre solution que de traiter d’importance l’animal.

M.SB