Di sak na pou di

Les vrais écologistes à La Réunion, c’est le PCR

Témoignages.re / 19 mars 2010

Tout le monde s’accorde à dire que les vrais écologistes, c’est le PCR. Même les spécialistes le reconnaissent. Le combat mené par le parti communiste Réunionnais pour la protection de l’environnement date de plus de 30 ans. En effet et juste pour rappeler quelques dates :
En 1975 (déjà), le PCR, préconisait dans son « plan de survie » d’utiliser l’énergie solaire comme alternative au pétrole.
En septembre 1996, cinq mois à peine après son élection en tant que sénateur, Paul VERGES alerte l’opinion sur la nécessité de faire de l’étude des conséquences du réchauffement climatique une priorité nationale. Le 19 septembre 2001, il fait voter, à l’unanimité des deux assemblées parlementaires, une loi reconnaissant cette priorité.
En 2000, il fonde l’Agence Régionale de l’Energie de La Réunion (ARER), pour accompagner et développer le concept d’autonomie énergétique à l’horizon 2025 pour l’île de La Réunion, comme réponse au changement climatique. Le souhait étant aussi de diffuser cette démarche aux autres îles de la planète.
En 2002, Paul Vergès est nommé président de l’Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique (ONERC). L’environnement est une préoccupation constante de la politique du PCR et de Paul VERGÈS depuis toujours.

Aujourd’hui l’île de La Réunion est le premier département français en matière d’énergies renouvelables, et de protection de l’environnement. Plus de 40% de notre territoire est protégé, c’est unique. Sur notre petite île, il y a plus de chauffe-eau solaire que dans la France tout entière...
Mais au lieu de s’enorgueillir, et de reconnaître eux aussi ce travail accompli jusqu’à présent par Paul Vergès et son parti, au lieu de prendre le relais, les jeunes soi-disant « écolos » de La Réunion veulent les contrer. Où est la logique quand ils s’associent au PS ici à La réunion ? Est-ce vraiment pour l’environnement que les soi-disant écologistes luttent ou pour leur ambition personnelle ? Qu’on m’explique.

Julie Pontalba


Kanalreunion.com