Di sak na pou di

Lettre au président du Conseil régional

Témoignages.re / 9 novembre 2012

Monsieur le Président du Conseil régional,

Nous souhaitons porter à votre connaissance une situation individuelle difficile en même temps que paradoxale pour le bon fonctionnement de notre établissement, le Lycée Ambroise Vollard de Saint-Pierre.

Il s’agit de notre “assistant d’éducation informatique” embauché en 2001 comme Emploi Jeune puis comme Assistant d’éducation en 2006, sera remercié le 19 novembre après 11 années d’un important investissement dans son travail.

Remplissant de fait la fonction d’administrateur réseau pour un parc informatique, qu’il a accompagné dans ses évolutions et mutations successives (400 ordinateurs, 6 serveurs, 50 ordinateurs portables, 40 imprimantes), il est devenu une personne-ressource précieuse au cœur de notre équipement numérique.

Par quelle logique une personne donnant pleine satisfaction, tant par ses compétences professionnelles que par ses qualités relationnelles, serait-elle renvoyée au Pôle emploi et retirée de l’établissement qui en a besoin ? Le bon sens n’y trouve pas de réponse.

Ne pouvant nous résoudre à ce gâchis humain de la précarité et à la fragilisation de l’activité numérique de notre établissement nous nous tournons vers vous.

En effet, vous avez montré votre prise en compte du défi numérique pour les lycéens de La Réunion par un fort engagement financier de votre collectivité dans cette voie (27 millions d’euros). En toute cohérence, vous avez par exemple, non seulement lancé l’équipement des lycéens mais aussi prévu les emplois qui facilitent une mise en œuvre rationnelle du plan “POP”.

C’est cette même cohérence que nous réclamons pour notre parc informatique : un emploi qualifié et pérenne.

Comme vous, nous sommes convaincus « des vertus pédagogiques des nouvelles technologies » et que « le numérique à l’école est une réalité et une exigence forte aujourd’hui » .

Aussi, nous voulons croire, qu’ayant pris connaissance de cette situation, vous vous saisirez de ce dossier en usant des prérogatives de la collectivité que vous présidez pour pérenniser l’emploi de ce jeune homme.

Les enseignants du lycée Vollard membres du comité de soutien


Kanalreunion.com