Di sak na pou di

Lettre de Michel Dennemont, maire des Avirons

Témoignages.re / 9 mars 2010

« Chers amis

Vous voterez les 14 et 21 mars 2010 pour les élections régionales. Ces élections sont très importantes pour l’avenir de La Réunion.
C’est pourquoi je me suis positionné pour le projet qui me semble le meilleur pour le développement de notre île, celui que propose l’Alliance.
Ce choix peut surprendre certains d’entre vous, tant nous sommes habitués lors des périodes électorales à rester sur des clivages politiciens “droite/gauche”.

Pour ma part, je garde la même ligne de conduite, celle que je me suis fixé depuis 1987. Comme vous savez, j’ai des convictions de droite et je les garde intactes.

Pour autant, pendant 23 ans, j’ai composé des listes d’ouverture à chaque élection municipale aux Avirons. Chaque composante politique, représentative de notre population, a toujours été présente au sein de mes Conseils municipaux, sans qu’aucun de ses représentants ne renie ses propres sensibilités et ses propres convictions, c’est cela ma conception de la démocratie.

La vraie question que nous devions nous poser, et que je me suis toujours posée, est :
Avons-nous le droit de sacrifier l’avenir de la population réunionnaise au nom de la droite ou de la gauche ? Ces clivages dépassés ont été destructeurs pour notre île et les Réunionnais en ont souffert dans leur quotidien.

Au nom de ces combats stériles, des erreurs d’orientation politique ont été commises, la fermeture, au début des années soixante, du chemin de fer réunionnais et les problèmes de la Route en Corniche qui en découlent en sont des exemples flagrants !
Aujourd’hui nous pouvons réparer ces erreurs ! L’ouverture des grands chantiers (tram-train, route du littoral, énergies propres) emmènera sur notre territoire plus de 3 milliards d’euros. Et par conséquent, permettra le développement économique et la création de nouveaux emplois.

Contrairement à ce que certains tentent de vous faire croire, cet argent ne peut pas être reporté sur d’autres projets. Ces crédits sont affectés et scellés par le Protocole de Matignon, signé par le Premier ministre de l’époque.

Au regard de la situation catastrophique dans laquelle se trouvent les ménages réunionnais, nous n’avons plus le temps d’attendre. Après la route des Tamarins, il est impératif que d’autres chantiers sortent de terre pour relancer l’économie réunionnaise et offrir les emplois directs et indirects qui en découleront pour les années à venir.
C’est pour cela, mes chers amis, que j’ai décidé de figurer sur la liste de l’Alliance, qui est une liste avant tout de compétences, pas une liste d’idéologie : La Réunion a besoin de toute son intelligence pour avancer.

Aussi, chers concitoyens, je vous demande comme moi de soutenir ce programme. Tout comme moi, en gardant vos convictions politiques, travaillons pour La Réunion, et le 14 mars prochain, votons pour la liste de l’Alliance conduite par Paul Vergès. »

Michel Dennemont,
Maire des Avirons


Kanalreunion.com