Di sak na pou di

Livret A, Ah, Ah, Ah... !

Témoignages.re / 20 janvier 2012

Il y a quelques années, notre hyper-président et son Premier ministre ont voulu se disculper des accusations de manipulation du taux d’intérêt du Livret A, détenu, faut-il le rappeler, par plus de 38 millions de Français modestes. Pour cela, ils ont fait mettre au point par leurs technocrates une formule de calcul automatique et incontestable, en liaison avec le chiffre de l’inflation.
Au 1er février, le taux du Livret A, ainsi calculé, devait passer de 2,25 à 2,75%, apportant quelques euros supplémentaires à leurs modestes détenteurs.
Tout faux ! Sur recommandation du gouverneur de la Banque de France, le gouvernement a décidé de le maintenir à 2,25%. Ils reconnaissent bien que le niveau de l’inflation justifierait l’augmentation, mais, « compte tenu des perspectives de baisse de l’inflation » (!!??), il faut « éviter une volatilité excessive du taux du Livret A ».
Je tiens à dire à ces beaux et "gros" messieurs que 0,5% de plus, même pendant six mois, nous sommes tous preneurs ! S’il avait fallu abaisser le taux, ils ne se seraient sans doute pas souciés de sa « volatilité ».
Encore une arnaque qui touche les gens modestes. Les invités du "Fouquet’s" de 2007 et les bénéficiaires du bouclier fiscal (15 milliards de cadeaux par an pendant 5 ans) n’ont sûrement pas de Livret A. Ceci explique sans doute cela.

René Richand


Kanalreunion.com