Di sak na pou di

M. le Recteur promet « des économies indolores »

Témoignages.re / 28 janvier 2011

M. le Recteur veut que les élèves de Bac Pro de métiers différents étudient ensemble une matière commune. Il veut regrouper les petits groupes en Lycée professionnel, niant les spécificités des formations.
M. le Recteur utilise au mieux la réforme des lycées qui non seulement diminue les horaires disciplinaires, mais aussi généralise les groupes de compétence en langue, augmentant ainsi les effectifs dans les classes de Première. Il utilise aussi la fermeture des sections STI, ce qui fabrique automatiquement des « professeurs excédentaires », enfin, la réforme « mastérisation » lui permet de supprimer tous les emplois de stagiaires.
Ce sont 81 postes que M. le Recteur ferme cette année dans le Secondaire.
Ce sont des dizaines de jeunes travailleurs précaires (Auxiliaire de vie scolaire) qu’il jette à la rue.
A quel montant s’élève sa prime pour ce résultat ?
Non M. le Recteur, pour le Syndicat Force Ouvrière des lycées et collèges (SNFOLC), ces économies ne sont pas indolores.
Oui M. le Recteur, pour le SNFOLC, ce sont nos jeunes de La Réunion que vous sacrifiez. Ce sont ces jeunes à qui l’Éducation nationale ne pourra fournir qu’une formation au rabais et des diplômes sans valeur…

Syndicat national FO collèges et lycées


Kanalreunion.com