Di sak na pou di

M. Magamootoo va-t-il se montrer responsable ?

Témoignages.re / 27 novembre 2009

Parmi les réactions enregistrées sur le différend entre la Région et le gouvernement à propos du tram-train, celle de M. Magamootoo étonne. « Pourquoi ne pas affecter le fonds à un autre projet ? (...) Concernant le monde du BTP, il ne réclame pas nécessairement un tram-train, mais un gros projet pourvoyeur d’emplois », dit-il à un journal.

Je n’ai pas sous les yeux les déclarations antérieures du président de la CCIR sur le projet du tram-train. Je me demande s’il ne l’approuvait pas. Or, les préconisations qu’il fait pour sortir de la crise laissent pantois.

M. Magamootoo dit que le BTP ne veut pas nécessairement du tram-train. Cela reste à démontrer. Selon lui, ce secteur veut un gros projet. Il ne dit pas lequel.

M. Magamootoo peut-il expliquer comment on peut basculer les crédits d’un projet sur un autre ? Quelles modalités pratiques permettraient de le faire en un cours délai ? En effet, il sait — comme toutes personnes averties — que pour éviter une dépression dans le BTP, un gros projet va devoir se faire dans les 5 mois qui viennent. Peut-il alors dire quel projet pourrait se réaliser en si peu de temps ? En tant que gestionnaire du port de la Pointe des Galets et de l’aéroport, a-t-il programmé de gros travaux qui peuvent constituer ce gros projet qu’il réclame et qui pourraient démarrer dans les semaines qui viennent ? Ou bien compte-t-il sur les autres, c’est-à-dire les collectivités locales, pour présenter un tel projet ?

Après l’annonce des décisions du CIOM, M. Magamootoo déclarait que, désormais, des outils sont donnés aux Réunionnais et qu’il leur revenait de prendre leurs responsabilités dans le développement de l’île. Va-t-il se montrer à la hauteur, c’est-à-dire être responsable ? Va-t-il sortir du discours incantatoire et compter d’si bâton grand papa pou traverse la rivière ?

Pour ma part, j’attends que, dans les jours qui viennent, il dise quel grand projet l’institution qu’il dirige est capable de proposer dans les mois qui viennent aux professionnels dans les secteurs qu’il a en charge.

Marc Salmacis,
Le Port


Kanalreunion.com