Di sak na pou di

M. Virapoulle, dites-nous tout, a propos de l’IRT, sinon…

Paul Dennemont / 3 septembre 2016

Lors de la commission permanente de la Région qui s’est déroulée ce mardi 30 août, et selon des informations rapportées par certains médias, Jean-Paul Virapoullé, vice-président de la collectivité aurait flingué l’IRT et son commandant de bord, Stéphane Fouassin, son collègue, maire de Salazie, en portant de virulentes attaques contre la politique touristique menée par la Région. De deux choses l’une, soit le maire de Saint-André en a trop dit à ce sujet, soit il n’en a pas dit suffisamment. L’opinion publique a le droit de savoir. Dites-nous tout, M. Virapoullé, sur ce « machin » de la Région au budget en constante augmentation.

En attendant, il est bon de rappeler que lors de la commission permanente du mardi 7 juin, il avait été question de l’attribution d’une subvention de 10,8 millions à l’IRT, pour ses actions de 2016. Somme à laquelle se greffe une autre subvention dite « exceptionnelle » des fonds régionaux, d’un montant de 4 millions ! Et ce n’est pas tout, puis qu’il convient de rajouter aussi 2,2 millions de fonds européens, soit un total de 17 millions ! Tout ça pour un résultat plus que décevant.

En effet, l’IRT a dévoilé récemment les chiffres de fréquentation touristique chez nous, au cours du 1er semestre 2016, et ils sont inquiétants, puisqu’on note une baisse de 4 %, par rapport au 1er semestre de l’an dernier, soit 7 000 de moins ! Alors que Stéphane Fouassin avait beaucoup promis, et avait épinglé, la politique de son prédécesseur. Mais le plus grave encore, c’est quand la direction de l’IRT déclare, et ce n’est pas un canular, qu’elle compte sur la mise en place de l’aide au voyage Métropole-Réunion (encore notre argent) pour espérer relever la tête et augmenter la fréquentation ! Et pourquoi ne pas carrément payer avec l’argent de nos impôts les billets d’avion à tous pour venir chez nous ?

L’IRT ressemble aujourd’hui à un bato fou avec à son bord un commandant aux multiples casquettes, et un équipage d’une centaine de matelots, transportant plus de 17 millions d’euros à dépenser avant la fin de l’année ! Attention quand même aux requins.

A vous maintenant, M. Virapoullé, dites-nous tout, sinon l’opinion serait tentée de croire que vous en voulez à Stéphane Fouassin, parce que le maire de Salazie serait prêt à soutenir Olivier Rivière, le premier magistrat de Saint-Philippe, pressenti l’an prochain pour être candidat à la députation dans la 5e circonscription où l’UDI-Réunion, à laquelle vous appartenez, a déjà retenu, en mai dernier, la candidature de Jean-Marie Virapoullé.

Je termine ce courrier, les larmes aux yeux. Sur la chaine publique, à 19 Heures, ce vendredi 2 septembre, la nouvelle ministre de l’Outre-mer déclare que ses premières pensées vont aux Réunionnais. Elle les porte tous dans son cœur. J’en suis profondément touché.

Paul Dennemont


Kanalreunion.com