Di sak na pou di

Mafia réunionnaise

Courrier des lecteurs de Témoignages / 24 juin 2017

JPEG - 17.3 ko

 

Y en a un peu marre des scandales, des malhonnêtetés, des mensonges et de l’hypocrisie. Attention à vous, affairistes de haut vol dont l’unique objectif est de capter le maximum d’argent, sans morale, sans états d’âme, sans autre règle que celle d’échapper par tous les moyens à la justice et à la vindicte populaire. L’argent a un énorme pouvoir, c’est vrai. Mais craignez qu’à force de tirer sur la corde, vous déclenchiez la rupture. Vos stratèges, avocats, comptables et autres communicants ne vous seront plus de beaucoup d’utilité lorsque, de guerre lasse, le bas peuple que vous affamez, que vous ruinez, aura compris vos manigances et passera à des actions plus directes et, craignez le, incontrôlables.

A la Réunion certains importateurs protègent leur pré carré sans aucuns scrupules. Profitant de l’éloignement et de la faiblesse du pouvoir central, ces prédateurs mènent ici une guerre sans merci contre l’équilibre socio-économique du territoire. Résultat : Accroissement du chômage et des inégalités, réduction en peau de chagrin de l’activité locale au profit de cette mafia et des régions du Monde où sévit le dumping social. Attention, la colère souterraine et musclée est de plus en plus explosive. Pardonnez l’anonymat de ce courrier, il répond à l’anonymat de vos demi-pages de mensonges publicitaires dans lesquels vous tentez de justifier l’injustifiable scandale de l’élevage et de la production locale de lait et de viande impropre à la consommation [1]

Robin Déforé

 

 

[1On se reportera utilement, entre autre, à l’article du 14 décembre 2014 du journaliste Philippe LECLAIRE sur la SICALAIT.