Di sak na pou di

Manuel Valls à Matignon : contre ce virage à droite toute, la FSU appelle à manifester à Saint-Denis le 1er mai

Témoignages.re / 16 avril 2014

Pour la FSU, cette nomination marque le virage à droite déjà entamé de la politique menée par le gouvernement.
En recourant avec le Pacte de Responsabilité, aux vieilles recettes éculées et inefficaces de cadeaux au patronat, le président Hollande avait déjà clairement ré-orienté sa politique en direction d’une soumission au Medef, aux marchés et au diktat européen. Il emprunte aujourd’hui et sans aucun complexe l’impasse de l’austérité ; le changement d’exécutif ne sert qu’à rassurer cette frange de notre population qui n’a jamais accepté l’idée que les richesses devaient être partagées et que l’effort à fournir (si toutefois il était démontré qu’il faille en fournir un) devait l’être d’abord par ceux qui ont causé la crise.

En outre et alors même que les politiques obstinément orientées en faveur du capital ont toutes produit des régressions sociales sans même réussir à dynamiser l’emploi, Monsieur Valls n’hésite pas à qualifier de « révolution » la suppression des cotisations Ursaff pour les employeurs de salariés rémunérés au Smic. Gageons que ces largesses perpétueront un nivellement par le bas de la plupart des salaires.

Cet exemple, comme d’autres, s’inscrit dans un ensemble de mesures vertigineusement ultra-libérales ; celles-ci, comme toujours priveront l’Etat de moyens d’assurer ses missions, -nous parlons là de 50 milliards d’euros qui s’ajouteront aux cadeaux précédents !-, alors même que moins de dépenses publiques c’est d’abord moins de protection sociale, moins de pouvoir d’achat, moins de santé, moins d’éducation, moins de culture, moins de justice,........

Pour obtenir un changement de cap, la FSU appelle à une mobilisation la plus large possible le 1er mai à Saint-Denis (Jardin de l’Etat-Préfecture dès 9h) .

 Marie-Hélène DOR, Léandre BILLAUD
Secrétaires départementaux
 


Kanalreunion.com