Di sak na pou di

Médisance ou méconnaissance ?

Témoignages.re / 4 décembre 2009

A en croire notre compatriote chanteur Gérald de Palmas, « l’esclavage n’a jamais vraiment existé à La Réunion ». C’est du moins ce qu’il aurait déclaré dans l’émission télévisée “On n’est pas couché”. Si cela s’avère exact, comme on est censé le croire vu la polémique que cela a déclenchée, il aurait mieux fait d’aller se coucher. Croit-il vraiment cette énormité qu’il a ou aurait dite ? C’est possible. Car, je croirais difficilement à une quelconque médisance de sa part, ni qu’il ait voulu faire du prosélytisme, lui qui n’aurait passé que la première décennie de sa vie dans son île natale. En tous cas, à l’heure où paraît son nouveau disque, le ramdam (pour employer un mot prononcé par la présidente Dindar à propos de la casse sociale au Conseil général) qu’une si surprenante déclaration a provoqué démontre bien la méconnaissance de l’histoire de notre terre réunionnaise par beaucoup de nos compatriotes (qu’ils soient natifs, originaires de l’île ou non). Impardonnable quand on sait le nombre d’ouvrages publiés localement sur le sujet. Car, aucun historien n’a jamais remis en cause la question de l’esclavage à La Réunion, qui a existé depuis le début du peuplement de l’île. Encore une polémique pour du beurre ! En tout cas, il est de notre devoir d’inviter notre compatriote qui chante… “Un homme sans racines” à se documenter sur la triste réalité.

Marc Kichenapanaïdou


Kanalreunion.com