Di sak na pou di

Merci Daniel Vabois !

Témoignages.re / 26 août 2010

Suite à l’article paru dans “Le Quotidien” du 24 août courant, M. B. enregistre l’interview de Éric Kichenapanaïdou sur les prochaines fouilles arché ologiques, l’interview est correct. Éric Kichenapanaïdou explique très bien comment vont se dérouiller les fouilles à Saint-Paul.
La politique de l’archéologie a démarré en l’an 2000 par la “Première conférence internationale des archéologies de l’océan Indien”.
La nomination par le ministère de la Culture d’un archéologue, suite à une question orale de la sénatrice Gélita Hoarau et le GRAHTER (Groupe de recherches sur l’archéologie et l’histoire de la terre réunionnaise), est une bonne initiative.
Je regrette que M. B. a cru bon d’écrire qu’Éric Kichenapanaïdou est « un archéologue péi ». M. B. a-t-il lu le curriculum vitae d’Éric Kichenapanaïdou ? Éric Kichenapanaïdou est diplômé de la Sorbonne… et toutes ses fouilles, plus d’une dizaine d’années, ont été effectuées en France métropolitaine et à l’étranger. Cette appellation d’« archéologue péi » est une insulte à la dignité des Réunionnais. Les compétences d’Éric Kichenapanaïdou peuvent être exercées à travers la planète.

Daniel Vabois, dans un sketch, avait dit « goyav de France lé pli bon ké goyav péi ». Les diplômes de nos universités sont aussi valables que ceux des autres universités de France et de Navarre. M. B. a-t-il voulu humilier Éric Kichenapanaïdou ou a-t-il écrit cela d’une manière désinvolte ?

Josiane Vaïti


Kanalreunion.com