Di sak na pou di

Merci pour la solidarité des Réunionnais

Courrier des lecteurs de Témoignages / 10 décembre 2015

Le 24 mai 2005, ’ Témoignages. RE ’ avait fait paraître sur Internet un article ’ C’est comme une résurrection…’.

À cette époque, je n’avais pas Internet à Madagascar et c’est lors d’un congé en France qu’une nièce m’a rendue attentive à cet écrit.

Confuse d’un si long silence, avant que s’achève cette année du 10e anniversaire, je viens vous dire « Merci ». Oui merci au groupe de touristes réunionnais venus sur Nosy-Be à cette époque, mais aussi merci à un Monsieur de haute taille, Chef des équipes des pompiers de La Réunion qui ne m’a pas dit son nom en me remettant un billet de 500 euros en faveur des enfants handicapés du Centre Stella Maria à Ambondrona, Nosy-Be.

J’ai dû supposer qu’il y avait relation entre tous ces évènements.

Grâce à vous, grâce à toute une chaine d’amitié et de partage, la partie cyclonée en bordure de mer à pu être remise en état et l’ensemble du centre amélioré.

Après avoir initié Sœur Odette Rahantanirina, religieuse de la Divine-Providence, début 2008, je fus rappelée en France. Après de dix ans de travail dans l’action (construction), la santé et l’éducation d’enfants infirmes, il m’était à même de confier l’œuvre à une équipe de relève. L’avenir étant assuré. Actuellement, vu le nombre d’enfants accueillis et soignés gratuitement , une trentaine en permanence, deux religieuses demeurent sur place et les familles ont plaisir à récupérer leur enfant après deux, trois mois ou plus de séjour au Centre Stella Maria, en parfaite santé. Des enfants boiteux, infirmes de tous genres ont retrouvé l’équilibre sur leurs deux jambes et sont heureux de vivre et de pouvoir aller à l’école.

Malgré le retard, mais d’un cœur fort reconnaissant, j’adresse à tous les amis et bienfaiteurs de La Réunion un très grand merci pour ce partage d’amitié et d’entraide qui a donné essor et vitalité à un centre social, pour l’accueil d’ enfants laissés pour compte à Madagascar.

Sœur Claire-André Painsonneau


Kanalreunion.com