Di sak na pou di

Météo : un front chaud exceptionnel menace La Réunion !

Paul Dennemont / 11 avril 2016

La période cyclonique 2016 est passée ou presque, une saison sans aucune alerte, aucune menace. Fait extrêmement rare, faut-il le souligner C’est une bonne chose et un ouf de soulagement pour la population de la Réunion. Qu’en sera-t-il de l’hiver austral dont nous voyons arriver les premiers signes ? Nous verrons bien.

Ceci étant, sur le plan social, les prévisions « météo » pour les semaines et mois à venir seraient plutôt inquiétantes. Tout laisserait à croire que La Réunion pourrait connaitre, non pas un front froid, mais plutôt un front chaud exceptionnel , dont les premiers effets, d’ailleurs, commencent déjà à se faire sentir : manifestation contre la loi El Khomri, manifestation des policiers, des pompiers, grève à la BNP-Paribas et à Nicolin, grève au Département, grève illimitée dans le BTP, et j’en passe. A cela s’ajoutent les manifestations et protestations, ici et là, dont celles des usagers du réseau de transport, sur le territoire de la CINOR . Il y a peu de temps, c’était Fayard, à Saint-André, qui s’embrasait.

Dans le même temps, et ce n’est plus un secret pour personne, l’Etat asphyxie les communes en leur sucrant les dotations allouées (DGF). Et nous voyons la totalité des mairies contraintes d’augmenter les impôts locaux, avec des hausses records, comme 8 % à Saint-Pierre, ou encore 8,5 % à Saint-Paul. Le budget des foyers est mis à mal, alors que la moitié de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté. Cette explosion de la fiscalité intervient donc au moment où La Réunion est au plus mal, comme nous le rappellent les diverses manifestations et grèves..etc.

Il faut alors être aveugle pour ne pas voir que nous avons là tous les ingrédients pour que La Réunion explose. Si rien ne bouge.

Face à cette situation gravissime, il est alors étonnant de constater le mutisme de nos politiques, à l’exception de ceux du PCR et Paul Vergès. On serait tenté de croire que certains vivent sur une autre planète.

Et comme tout citoyen, je m’informe, et je suis halluciné de lire ou d’entendre que d’autres ne dormiraient plus La nuit, non pas à cause de la situation inquiétante de la Réunion, mais parce qu’ils songent aux législatives de 2017, ou qu’ils rêvent des municipales de 2020 ! Pitoyable.

Paul Dennemont
Saint-André


Kanalreunion.com