Di sak na pou di

Mille sabords de tonnerre de CIREST !

Paul Dennemont / 21 août 2015

Depuis la rentrée, les incidents au niveau du réseau de transports scolaires, n’ont pas cessé sur le territoire de la CIREST. Les plaintes se multiplient, et la grogne monte de partout. Sur les ondes d’une radio locale, les appels affluent. Les parents ne savent plus quoi faire :
des horaires de passage de bus non respectés, des élèves qui attendent en vain le transport à Saint-Benoît, à Rivière du Mat-Les-Hauts, Bras Panon, dans divers coins de Saint-André et notamment à Cambuston où ce jeudi matin encore plus de 50 lycéens sont restés sur le carreau. Problèmes aussi à Mare à Poule d’eau, à Salazie, où des parents ont été contraints de bloquer la route pour se faire entendre, etc. Cela est inacceptable, scandaleux, d’autant plus que le transport scolaire est désormais payant. Les familles doivent, en effet, débourser cette année 60 à 80 euros par enfant.

Mais le plus scandaleux encore, c’est le silence assourdissant des élus de la CIREST, où sont-ils ? Où est le capitaine du vaisseau ? Aurait-il prolongé ses vacances à Rome ? En tout cas, une chose est certaine, les quelques bafouilles du directeur des transports de la CIREST, ce jeudi dans la matinée, sont loin de rassurer son monde. Bachibouzouk, mille sabords de tonnerre de CIREST !


Kanalreunion.com