Di sak na pou di

Mme Penchard divise… l’UMP

Témoignages.re / 18 février 2010

Les propos que Mme Penchard a tenus en Guadeloupe n’en finissent pas de faire couler de l’encre et de la salive. Ils ont même réussi à diviser l’UMP : on apprend, dans les journaux nationaux que le Premier ministre François Fillon la soutient, qu’un proche du président de la République, Patrick Balkany veut la « virer du gouvernement » et juge ses propos « inadmissibles ». Ce en quoi il rejoint la position du PS qui exige sa démission.
Dans l’un des nombreux articles consacrés au sujet par la presse nationale, à noter l’entretien croisé mené par Libération.fr avec les responsables des états majors délégués à l’Outre-mer, à savoir pour le PS, Axel Urgin et pour l’UMP Eric Raoult. Celui-ci ne croit d’ailleurs pas du tout à la victoire de son parti UMP pour les prochaines élections puisqu’il estime que « comme les socialistes peuvent perdre une ou deux régions en outre-mer, ils tentent de brouiller les choses ». Les deux régions outre-mer dirigées par le PS, c’est la Guyane… et la Guadeloupe.
Tiens, à ce propos, on ne sait toujours pas ce qu’a décidé l’UMP national au sujet du ralliement d’une députée à la liste socialiste, connue pour sa farouche opposition à Lucette Michaux-Chevry, la Sénatrice UMP et mère de Mme Penchard…

Kora-Ly Payet


Kanalreunion.com