Di sak na pou di

N’oublions pas les anciens monsieur le Président !

Témoignages.re / 23 janvier 2010

Tout en n’ignorant pas le fait que votre déplacement ne pouvait pas être plus long et que vous nous avez fait l’honneur de présenter vos vœux aux Domiens à La Réunion, je tiens à vous dire, monsieur le président de la République, que certaines coutumes ne doivent pas être négligées.
En tant qu’ancien combattant et président de la section des anciens combattants de Trois-Bassins, je représente des hommes et des veuves qui sont très sensibles au respect et à la reconnaissance que porte la Nation à ceux qui sont tombés pour la Patrie.
Cette reconnaissance, qui est une formidable leçon d’histoire et de patriotisme, se manifeste, entre autres, par le passage obligé de l’Autorité de l’État (président de la République, ministre…) devant le Monument aux Morts avec dépôt de gerbe, lorsqu’il vient dans un département.
Ce geste de reconnaissance et de mémoire, vous ne l’avez pas effectué monsieur le président, et j’en suis peiné.
Vous n’avez pas honoré les Réunionnais morts aux combats !
Cela peut vous paraître anodin, futile, mais je représente pas mal d’anciens qui pensent le contraire.
Et sachez que ce cri de déception n’est pas politique puisque je suis du même bord que vous.

Philippe Vitry,
Président de la section des Anciens Combattants de Trois-Bassins


Kanalreunion.com