Di sak na pou di

NON au coup de force du principal du collège Joseph Hubert

Témoignages.re / 19 juin 2012

Nos collègues assistants d’éducation du 1er degré du secteur Sud Saint-Joseph n’ont pas à être l’otage de la décision du principal de ne plus vouloir gérer la gestion mutualisée des AED dans ce secteur.
Ainsi, c’est avec consternation que le CGTR EDUC’ACTION a appris que le principal a décidé de refuser de signer la reconduction des contrats d’une vingtaine de collègues assistants d’éducation
A l’heure ou la situation dégradée du marché du travail commande que tout soit fait pour sauvegarder l’emploi, on ne peut qu’être choqué de la légèreté de la décision prise par le principal au delà du débat qui se pose sur la gestion mutualisée des contrats par ce collège.
Cette affaire qui est un véritable hold-up à l’emploi renvoie à la question de précarité de l’emploi des AED. Gestion des AED soumise au bon vouloir des chefs d’établissement, ce qui renforce la précarisation de ces postes.
La CGTR EDUC’ACTION exige du rectorat qu’il intervienne énergiquement auprès du principal pour que ce dernier signe les contrats de nos collègues
La CGTR EDUC’ACTION exige par ailleurs que des mesures soient prises pour faire reculer la précarisation de la situation des AED.

CGTR Educ’action


Kanalreunion.com