Di sak na pou di

Parler pour ne rien dire…

Témoignages.re / 10 septembre 2013

A l’occasion de l’inauguration du projet (ô combien attendu) du désenclavement du front de mer de La Possession et de l’ouverture d’un nouvel accès à la route du Littoral pour les habitants de La Possession par un nouvel échangeur prévu pour début 2014, on a pu voir un bel exemple d’intelligence et de volonté politique mis au service de l’intérêt collectif. Didier Robert et Roland Robert dépassant leur clivage politique dans l’intérêt des Possessionnais. Tout le monde est d’accord sur ce point sauf une : Vanessa Miranville. Pour quelle raison ? Elle seule fait de la politique politicienne ou comment ouvrir sa bouche et parler pour ne rien dire…

Que faisait Vanessa Miranville, présente lors de l’annonce officielle par le Président de Région et le Maire de La Possession du nouveau projet du front de mer à La Possession et de la nouvelle entrée de la route du Littoral ? Après confirmation à la Région et à La Possession, elle n’était pas invitée. Elle s’est invitée, c’est son droit. Cela démontre d’une part son manque de respect de s’incruster à l’improviste dans une manifestation officielle à laquelle on n’est pas invitée (en créole on appelle cela une « fraudeuse » ) et d’autre part sa volonté coûte que coûte à exister quitte à se ridiculiser. Sa présence à cette manifestation a donc surpris les journalistes qui l’ont automatiquement interviewée. Mais déception ! Alors qu’on s’attendait à une révélation fracassante de l’opposition possessionnaise écologiste sur ce projet, Mme Miranville était à court d’arguments… Elle n’avait tout simplement rien à dire si ce n’est se montrer devant la caméra pour dire « je suis la, regardez-moi monter à vélo ». Ni pour, ni contre, bien au contraire, a-t-elle en gros résumé.

Cela confirme ce que bon nombre de commentateurs ici et la pensent d’elle : aucune consistance. Mais alors, pourquoi se la ramène-t-elle à chaque fois ? Comme disait Raymond Devos à propos de ces politiciens(ennes) stériles : lorsque je n’ai rien à dire, je veux que tout le monde le sache ! Beau projet politique pour les Possessionnais. En attendant, j’attends toujours ce qu’elle compte faire pour La Possession.

Je ne sais pas combien de temps le maire et son équipe vont supporter ces actes de provocations et son insolence... car tôt ou tard, « qui sème le vent... ».

A bon entendeur...

Alix Sévagamy


Kanalreunion.com