Di sak na pou di

Pas coupables, mais victimes !

Témoignages.re / 15 juin 2011

Non, nous ne sommes pas coupables. Nous, les Créoles alcooliques, drogués, chômeurs, RSA, pauvres, assistés, illettrés, diabétiques, obèses, dialysés, cancéreux, délinquants, nous ne sommes pas coupables. Nous sommes les victimes de ces drames économiques, sociaux et politiques qui se sont joués, qui se jouent et qui se joueront encore sur ce volcan, La Réunion. Sauf si…

Depuis 5 générations, on nous affabule de ces préjugés pour nous culpabiliser. Ces clichés misérabilistes nous collent à la peau, sont entretenus, sont remis au premier plan pour élaborer “une politique”, pour en faire profiter à “une minorité” qui, d’ailleurs, s’en acoquine très bien. Où est la Dignité ?

La précarité, la souffrance doivent être combattues. C’est aux victimes de se défendre. Oui, l’hypocrisie de « La Réunion terre de tolérance et du vivre ensemble » devra bien cesser un jour et laisser la place aux hostilités. L’angoisse et la colère ne devront plus seulement s’exprimer dans sa famille, ni dans son entourage, ni sur ses amis, mais sur la place publique. Les excès du capitalisme, le cynisme et la corruption des politiciens doivent être les cibles de ces victimes. Alors, ajustons nos cibles…

La modération, la frustration doivent laisser la place au mécontentement. Il ne faut plus compter sur le système de protection sociale et d’aide à la famille qui nous berce depuis toujours. C’est le cordon ombilical de ce processus de précarisation et de chômage bien ancré. Ce processus d’accumulation a trop duré. C’est à nous de changer ce présent. C’est à nous de chercher notre avenir…

Il nous faut assimiler cette prise de conscience. Oh non ! Pas coupables, mais victimes. Victimes de la pauvreté, victimes de la précarité, victimes de la vie chère, victimes de la mauvaise éducation, victimes du mal-logement, victimes du chômage. Oh oui ! Nous sommes victimes… Et jusqu’à quand voudrions-nous le rester ?...

Hugues Marie-Louise,
Bras-Panon Initiative


Kanalreunion.com