Di sak na pou di

Plaidoyer pour notre avenir

Témoignages.re / 24 août 2010

Plaider pour son passé, c’est plaider pour son avenir. Notre île est un témoignage vivant de notre passé. Chaque recoin de la Réunion recèle les marques de notre histoire : lazarets de la Ravine à Jacques et de la grande Chaloupe, usines sucrières et autres, grandes plantations, petits calbanons, cases créoles, cachots de la période de l’esclavage, hauts lieux du marronnage, cimetières, notre histoire est inscrite dans notre sol. Ici à la Réunion nous n’avons fini de dresser l’inventaire et la carte de nos cimetières : cimetières perdus, oubliés, des premiers habitants de l’île, petits cimetières désaffectés des ilets abandonnés, cimetières dédiés partiellement ou totalement aux esclaves, sépultures des milliers de marrons qui ont peuplé pendant deux siècles les cirques de l’intérieur, cimetière des Piémontais, cimetière de la peste. Dans toutes les civilisations du monde, les cimetières sont des lieux de mémoire sanctuarisés. Il ne saurait en être autrement chez nous.

La légèreté coupable avec laquelle a été saccagé le cimetière marin de Basse Vallée à Saint-Philippe est l’indice alarmant du peu de cas que l’on fait trop souvent des vestiges de notre passé. Nous devons prendre conscience de l’enjeu de notre histoire : la préservation de notre patrimoine dans toutes ses déclinaisons, qu’il s’agisse du patrimoine immatériel de notre culture, de notre patrimoine architectural ou de notre patrimoine mémoriel.

Il est grand temps que nous nous mobilisions pour que soit reconnu à notre région le droit à un service régional d’archéologie, comme les autres régions de France, afin que soient répertoriées, sauvegardées et valorisées toutes les richesses de notre histoire. Tout comme il est grand temps, comme partout ailleurs où le devoir de mémoire est de règle, de matérialiser par un mémorial toute sépulture relevant de notre patrimoine. Nous ne pouvons laisser les générations à venir dans l’ignorance et l’absence de valorisation de leurs racines historiques et culturelles.

Association Miaro,
Sauvegarde et valorisation du patrimoine réunionnais


Kanalreunion.com