Di sak na pou di

Plaine-Des-Palmistes : Respectez la liberté d’opinion et de presse !

Témoignages.re / 28 octobre 2015

Pour la deuxième fois en moins d’un mois, la commune de la Plaine-Des-Palmistes est le théâtre de l’acharnement de son maire contre une opposante politique. En effet, après avoir tenté de fermer l’école Claire Hénou au motif qu’une AESH recrutée par le rectorat avait le tort de ne pas être de son bord politique, Monsieur Boyer se sert maintenant des employés communaux pour organiser une manifestation devant cette même école et toujours dans le même but.

Cette fois-ci le rassemblement a dégénéré dans la violence et un journaliste du JIR a été molesté.
La FSU condamne avec la plus extrême fermeté ces méthodes de voyou révélatrices d’une conception despotique de la gestion des personnels. Ces méthodes doivent être sanctionnées à la hauteur de la gravité des faits ; il n’est pas acceptable en effet qu’un élu de la République ne soit pas exemplaire au regard des valeurs républicaines que sont la liberté d’opinion et la liberté de la presse.

C’est pourquoi la FSU souhaite que des suites juridiques soient données à cette affaire qui n’a que trop duré.
Nous adressons évidemment notre soutien le plus total à notre collègue AESH, aux personnels de l’école Claire Hénou et à Philippe Madubost agressé dans le cadre de son travail de journaliste.

Marie-Hélène DOR, Christian PICARD
Secrétaires départementaux FSU Réunion


Kanalreunion.com