Di sak na pou di

Pour un Forum social populaire à La Réunion !

Témoignages.re / 25 octobre 2012

En 2001, Porto Alegre au Brésil accueillait le premier Forum social mondial, ce lieu était particulièrement emblématique, car dans cette ville les habitants étaient activement engagés dans une démocratie participative populaire. En 2004, Mumbaï (Bombay) accueillait plus de 80.000 participants, ce Forum social fut un succès populaire sans précédent où les « Intouchables » et les paysans en lutte contre les multinationales de l’agro-alimentaire étaient au centre des débats. À La Réunion quelle est notre capacité à faire d’un Forum social un lieu populaire qui permettrait à tous ceux qui n’ont pas l’habitude de s’exprimer sur leurs difficultés quotidiennes de prendre la parole sur l’emploi, le logement, l’éducation, la culture, la terre… ? C’est le pari que veulent tenir plus de 20 associations et organisations syndicales qui travaillent depuis plus d’un an à la réussite du Forum social réunionnais qui se déroulera à Saint-Paul — au Boulodrome du front de mer — le dimanche 4 novembre (9h-17h). Une belle utopie qui veut redonner du sens à l’action collective afin que les associations et les citoyens puissent se rencontrer. Ainsi des associations de quartiers viendront témoigner, et toute personne viendra librement dans ce lieu ouvert à tous, pour s’exprimer et surtout faire des propositions afin que ce Forum social soit non pas un lieu de désespoir, mais un lieu de dynamisation de projets collectifs. L’heure n’est plus vraiment aux constats, même s’il est encore important d’en faire prendre conscience, mais davantage à l’élaboration collective de solutions en vue de l’accès à l’emploi pour tous, au logement, à l’éducation, à la culture, à la terre, à une nourriture saine … autant de rencontres et d’échanges qui seront mis en place ce jour-là dans un esprit convivial et de partage. Mais pour qu’il soit une vraie réussite, ce Forum ne peut être un évènement isolé dans l’année, il n’aura de sens que s’il est le point de départ d’autres actions en prolongement de ce qui y sera construit sur place. Il devra se traduire par des changements dans notre vie quotidienne pour lutter contre les forces de l’argent, contre les injustices qui font de La Réunion un territoire en souffrance sociale. Alors, faisons en sorte que ce Forum social torde le cou à la résignation — Le forum a de fait choisi pour thème général « La peur doit changer de camps-Alon kraz la kriz — et 6 thèmes de rencontres : emploi, logement, éducation/culture, autosuffisance alimentaire, démocratie, femmes et luttes sociales). Condamnons ensemble tous ceux qui nous font croire qu’« il n’y a pas d’alternatives », tous ceux qui ne voient l’avenir que dans des plans d’austérité qui se traduisent au quotidien par le sacrifice de la majorité de la population au bénéfice des plus fortunés, qui se traduisent par le démantèlement des services publics, par la négation de projet réel de redistribution. Par ce Forum social réunionnais du dimanche 4 novembre au boulodrome de Saint-Paul construisons ensemble des propositions nouvelles et agissons localement.

 Didier Bourse
ATTAC Réunion
 


Kanalreunion.com