Di sak na pou di

Pour un vrai vote citoyen

Georges Benne / 27 février 2014

Tous ces débats qui se suivent à la télévision, destinés en principe à éclairer l’électeur sur le choix qu’il doit faire aux prochaines municipales, n’ont pas l’air de voler bien haut. Tant l’on assiste le plus souvent à une foire d’empoigne et à de véritables règlements de comptes entre candidats ; ce qui ne fait que les desservir aux yeux du public et surtout détourner des urnes un plus grand nombre de citoyens.

Et l’on finit par oublier l’essentiel : le sens même de l’élection et le contenu qu’il doit avoir. Quelles sont les obligations du maire et de son conseil municipal envers leurs administrés, s’ils veulent être réellement à leur service ? , telle est la seule question qui s’impose.

Mon ami, le père Jean Cardonnel, devant qui je soulignais la convergence entre la devise de la République : Liberté, Égalité, Fraternité et le Commandement nouveau de Jésus « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » m’avait un jour répondu : « Cela se résume en un seul mot : Amour. » Dans le même esprit, et afin de donner à l’élection municipale, comme aux autres élections à venir, leur vrai sens, il faut retrouver à tout prix les principes mêmes qui font la République et commencer par approfondir et élever le débat.

 Georges Benne 


Kanalreunion.com