Di sak na pou di

Quand Didier Robert promettait des billets d’avion à moins de 500 euros

Témoignages.re / 10 mars 2010

Dans un courrier à l’en-tête d’Objectif Réunion, écrite au Tampon et datée du 4 février 2009, Didier Robert, au titre de délégué général de ce même mouvement, justifiait son choix d’entrer au bureau politique de l’UMP national, après avoir claqué la porte de ce même parti quelques mois plus tôt.

Mais cette lettre comporte un paragraphe intéressant : « C’est donc bien notre voix, celle d’Objectif Réunion, qui est portée aujourd’hui à Paris. Deux exemples : en visite à La Réunion il y a quelques jours, le Ministre de l’Outre-Mer Yves Jégo a annoncé 4.500 emplois aidés supplémentaires. Il a également engagé une véritable révolution en matière de continuité territoriale avec 50.000 Réunionnais qui pourront voyager entre Paris et La Réunion pour moins de 500 euros dès septembre prochain. Ce sont là des réponses concrètes sur deux dossiers où Objectif Réunion s’est fortement engagé ».

C’est le dispositif Karam. Au total, selon les sources de la délégation à l’Outre-mer, ce sont 188.996 sièges qui ont été vendus aux tarifs les plus bas des grilles tarifaires entre l’Hexagone et la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et La Réunion. Les billets d’avion ont en moyenne été proposés aux tarifs de 800 euros environ pour les Antilles et la Guyane, et aux alentours de 1.000 euros pour La Réunion. Deux fois plus cher qu’annoncé !

Et les 4.500 emplois dits aidés supplémentaires, ils sont où ?

Manifestement, la voix de Didier Robert n’est pas portée jusqu’à Paris.

Kora-Ly Payet


Kanalreunion.com