Di sak na pou di

Quand le président de la CCIR ment délibérément…

Témoignages.re / 22 février 2010

Intervenant sur les ondes d’une radio, vendredi matin, invité comme les autres candidats aux régionales, le président de la CCIR s’est livré en direct à un fabuleux exercice de mensonge. Pour lui, la Région n’a rien fait pour les entreprises et pour le développement économique. Ce monsieur a la mémoire courte. La Région a versé des aides aux entreprises réunionnaises pour l’investissement, pour la création d’entreprises, pour la création d’emploi etc.
Mais cette personne va encore plus loin dans le mensonge quand il dit qu’il n’y a jamais eu de FIP (Fonds d’investissement de proximité) pour les entreprises réunionnaises. La Région l’a mis en place en 2005, et il était présent à la présentation du dispositif !!!!
Le fait qu’il n’ait pas parlé des autres dispositifs mis en place par la région peut se comprendre par son souci de ne pas infliger des sigles barbares aux auditeurs : commission de garantie SOFARIS, SCR (Société capital risque), PPD (Prêt participatif de développement)…
Silence aussi sur l’aide que la région a apporté à la CCIR (comme à la chambre d’agriculture et à la Chambre des métiers), pour aider les entreprises à répondre aux appels d’offres (pour avoir des marchés publics). Cette paperasse à remplir est très complexe, les grosses entreprises ont des services spécialisés pour ça, mais pas les TPE, ce qui les pénalise. Donc, pour aider les TPE dans leurs démarches, la région a financé pour chaque chambre consulaire (donc la CCIR) un poste de technicien avec une subvention de 50.000 € par poste. Le dispositif pouvait être reconductible à condition que les Chambres consulaires fournissent en fin d’année, un bilan d’activités. Le président de la CCIR a-t-il rendu le sien ? Et lui, concrètement, qu’est ce qu’il a fait pour aider les TPE ?

Kora-Ly Payet


Kanalreunion.com