Di sak na pou di

Quand Olivier Hoarau vient « dire bonjour aux mamans »…

Courrier des lecteurs de Témoignages / 1er février 2015

La rentrée scolaire au Port a été suivie de près par le ’Quotidien’, en se plaçant comme il le fait avec constance dans le sillage du nouveau maire. Positionné de cette façon, il ne pouvait que faire remarquer à ses lecteurs le caractère électoraliste évident des prestations d’Olivier Hoarau.

Sous le titre ’Le maire fait sa rentrée’ (Le Quotidien du 30 janvier 2015), le journaliste dépêché sur l’école Laurent Vergès à la Rivière des Galets n’a pas manqué de noter, avec une certaine ironie, les motifs divers et variés de la présence du maire : "Pour marquer son attachement à l’éducation, mais aussi en campagne électorale avec ses adjoints candidats".

Philippe Nanpon a des yeux pour voir et il écrit honnêtement ce qu’il observe : "Le maire du Port, campagne électorale oblige, est venu accueillir les enfants et saluer les mamans en cette rentrée scolaire". Il précise : "Paulette Lacpatia et Sergio Erapa, candidats de l’équipe municipale aux prochaines élections départementales, sont aussi de la partie".

Le journaliste a aussi des oreilles pour entendre et il retranscrit fidèlement ce qu’Olivier Hoarau glisse, en bon metteur en scène, à son dalon candidat Sergio Erapa : "Sergio, mets-toi là pour dire bonjour aux mamans" ! C’est du plus haut effet comique, et déjà un ’ti nom gâté’ circule dans Le Port : "Monsieur Sergio Métoila"…

Mais au-delà de l’anecdote, il y a quelque chose qui ne fait rire personne. C’est le manque de respect envers le monde scolaire qu’affiche le maire du Port, en faisant irruption dans une école, flanqué de ses candidats. C’est la tentative de manipulation des parents. Cela ne passe pas. Cela n’est pas correct de mélanger rentrée scolaire et… rentrée électorale.

Marius Roux


Kanalreunion.com