Di sak na pou di

Que du bonheur !

Témoignages.re / 20 avril 2010

Au Tampon, pas besoin de MCUR. Nous avons constamment des manifestations culturelles, du moins c’est ce qui est spécifié sur les banderoles qui annoncent aux citoyens de cette cité du Sud : une exposition canine, Tampon ville culturelle..., une brocante à la Plaine des Cafres, Tampon ville culturelle..., une élection de Miss Mamy, Tampon ville culturelle...
Des chiens de différentes races, des objets d’occasion, des grands-mères dans leurs plus beaux atours... que demander de plus comme accès à la culture !?
Au Tampon, pas besoin de Rocade, on a nos embouteillages quotidiens à l’entrée et dans la ville, on a le temps de méditer dans sa voiture sur l’opportunité des changements de circulation dans les rues tamponnaises et on se dit : vivement qu’il y ait 2.000 bus de plus sur nos axes routiers afin que ces précieux moments de réflexion soient de plus en plus nombreux dans la journée.
Au Tampon, on est à l’avant-garde pour tout ce qui est développement durable, on a un marathon écologique, donc une course à pied écologique..., un festival de jeux de sable à 8 km de la plage, au Petit Tampon... et les chauffe-eau solaires, bien qu’absents des édifices communaux, sont sur les maisons individuelles, mis en place par les propriétaires.
Au Tampon, c’est que du bonheur et on espère que le député, premier adjoint et depuis peu président de Région, fera rejaillir ce bonheur sur La Réunion tout entière.

Marie-Hélène Berne


Kanalreunion.com