Di sak na pou di

Quelle honte Madame Fabienne Couapel !!!

Témoignages.re / 30 novembre 2010

La violation des droits de l’Homme la plus honteuse est bien les violences exercées contre les femmes.
Comme chaque année, plusieurs associations apolitiques, plusieurs femmes et hommes sont venus à travers une marche blanche témoigner leur profonde indignation face aux violences que subissent injustement les femmes au quotidien.
Madame Couapel, votre discours inapproprié avait pour seul objectif, comme d’habitude, de faire la propagande politique de la Région qui participe avec le gouvernement à la casse des acquis sociaux. Une Région qui suit un gouvernement qui piétine le dialogue social, sape les valeurs de la République et démoralise les Français.
Votre discours hué et rejeté par la foule traduit votre mépris pour les Réunionnais et surtout les femmes. Le peuple réunionnais a compris et se souviendra de votre tentative échouée de vouloir récupérer cette marche contre les violences faites aux femmes à des fins politiques.
Madame la vice-présidente de la Région, la violence envers les femmes n’est pas un phénomène de culture, ni de pays ou de classe sociale. La violence ne connait pas non plus de clivages politiques ; elle est transversale et nous concerne toutes et tous.
Ne politisons pas un fléau aussi destructif, trouvons ensemble, dans le partage, les solutions pour combattre ce crime.

Aline Murin-Hoarau


Kanalreunion.com