Di sak na pou di

Questions et réponses

Témoignages.re / 15 juillet 2010

Les caisses de l’État sont vides ! Que faire ? Il faut trouver de l’argent. Où ? Facile, on va rogner sur tout ce qui est superflu. Qu’est-ce qui est superflu pour le gouvernement Sarkozy, Fillon, Woerth ?
Eh bien, c’est évident. L’allocation handicapée, elle est trop importante.... l’allocation logement pour les étudiants, ils n’en ont pas tellement besoin... On peut aussi diminuer les pensions des veuves, elles ont des revenus pharaoniques... On va faire travailler les ouvriers, les plébéiens jusqu’à 65 ans et plus… la retraite, c’est de la paresse, on va aussi faire la chasse aux niches vertes, c’est-à-dire qu’on va moins favoriser ceux qui équipent leur habitation d’un chauffage à énergie renouvelable, le Grenelle de l’Environnement, c’est dépassé… on va également être moins généreux avec les ménages qui emploient des aides à domicile… y’a pas de raison d’aider des créateurs d’emplois. On peut aussi continuer à dérembourser les médicaments, sauf le vaccin Bachelot... fermer des hôpitaux dans les campagnes, les malades peuvent aller 200 km plus loin… supprimer les postes des fonctionnaires qui partent à la retraite, là aussi y’en a trop, faire disparaître des classes dans certaines écoles… il en restera toujours assez ailleurs... Et voilà, le tour est joué et on va faire des économies. Quoi ? On aurait pu prendre l’argent ailleurs ? Vous plaisantez !
Il paraît qu’il y a des gens qui ont des fortunes colossales... vous croyez ? Une certaine Mme Bettencourt, 1ère fortune de France, peut donner un milliard d’euros à un ami, acheter une île aux Seychelles, avoir des comptes bancaires un peu partout et se voir rembourser 30 millions d’euros par les impôts. Est-ce possible ? Oui, elle le vaut bien elle !
C’est fondamental, il y a les nantis qui sont de plus en plus nantis et qui peuvent dormir sur leurs deux oreilles, et les autres qui bossent, se lèvent tôt, triment, paient des impôts, comptent sous par sous pour s’offrir un petit plaisir... Je ne sais pas si vous faites le même constat que moi, mais je trouve que ça commence à bien faire. Jusqu’à quand va-t-on nous prendre pour des imbéciles ?

Marie-Hélène Berne


Kanalreunion.com