Di sak na pou di

R.O., vous n’avez rien compris !

Témoignages.re / 4 novembre 2010

Reprenons votre article sur la prestation de la chanteuse Diam’s, le 30 octobre 2010 à Expobat, Saint-Paul !
Une première partie assez longue, par un groupe qui n’a fait que donner du rythme, en début de soirée. Vocalises toniques, oui, mais paroles sans fond aussi, cela est encore relatif. Mais de là à la comparer à la prestation de la chanteuse, impossible ! Le public étant composé principalement et même exclusivement de fans, il ne peut avoir été en aucun cas étonné du rythme que Diam’s a donné à son concert ! Son look n’ayant rien à voir avec l’essence-même de cette soirée, je préfère ne pas m’y attarder. Effectivement, ce n’est plus la même jeune chanteuse que nous avions vue en 2006 et je pense bien que personne n’attendait une réplique exacte de son dernier concert.
Prôner l’île, quel artiste ne le fait pas pour donner une ambiance plus conviviale ? Alors, pourquoi le lui reprocher ? En effet, son dernier opus est moins festif que le précédent, mais c’est une preuve de maturité et l’on ne peut que se sentir concerné. Ses textes sont d’une beauté remarquable et c’est sans doute sur cela qu’elle a basé son concert ! Des mélodies qui donnent à son rap une certaine légèreté plaisante, car tout le monde ne sait pas rapper et n’apprécierait pas autant le sens des mots.
Ce n’est pas parce que Diam’s est une rappeuse qu’elle doit obligatoirement faire dans la provocation et dans un rythme soutenu tout au long de la soirée. Vous ne le lui auriez pas reproché si elle était chanteuse de R’n’B, soul, ballades. Sauf que le rap, ce n’est pas que cela. Le public qui clamait toutes les paroles, connues par cœur, n’a pas pu être déçu de ce ton morose, comme vous le dites. Elle a su apporter de l’affection à la foule, a su toucher les cœurs.
Pour en finir sur ses chansons, "Peter Pan" est un moment très attendu et très apprécié (un retour en enfance, avec un tempo très entraînant, des paroles recherchées et amusantes) et a beaucoup plu. Il est vrai que les paroles ne sont pas destinées à tous, mais il n’y a pas que des gamins dans la foule.
Parlons donc de son interlude sur "Big Up Project" et de son futur livre ! Diam’s est une artiste bien courageuse, elle a de l’ambition. Oui, cela fait mal de penser que cette fille du peuple, cette fille chanteuse à la “force du poignet” arrive à chanter du Ferrat, du Léo Ferré ! Pour moi, ce fut une soirée merveilleuse, une soirée qui donne goût à la vie au lieu de voir des guerres, des crimes, des tueries de toutes sortes, où la haine et la vengeance prennent le pas sur l’amour.
Il faut des chanteurs et des chanteuses de cette trempe-là ! Oui, elle a eu des sous à La Réunion… Mais pas à Madagascar, pas en Afrique. Pour quoi faire ? Oui, cela fait mal à R.O. de penser, de voir que Diam’s s’est déversée dans l’humanitaire… Et alors ? si tous les artistes pouvaient faire autant, il y aurait moins de morts en Afrique, en Amérique latine,… dans le monde.
Combien de temps encore notre cœur restera-t-il insensible à la misère, aux morts de ce monde ?

Laurie Kichenapanaidou


Kanalreunion.com