Di sak na pou di

Ramadan et Renouveau !

Témoignages.re / 12 août 2010

Pour peu que nous réfléchissions sur l’évolution morale et économique de notre société, sur celle du monde en général et sur les grands cataclysmes qui touchent la planète actuellement, nous ne pouvons qu’être préoccupés. La vie est loin d’être un long fleuve tranquille. Elle est un combat où, en période de crise, les antagonismes sociaux peuvent être exacerbés et manipulés, les conflits attisés. Des explosions qui peuvent mettre à mal notre vivre ensemble réunionnais sont toujours à craindre.

Le temps du Ramadan, pour nos amis musulmans et pour tous les citoyens que nous sommes, est un moment spirituel important. Nous avons la chance à La Réunion de constituer une population où la dimension religieuse est reconnue par tous dans des filons diversifiés et parfois entremêlés. Cela s’inscrit aussi sur une trame républicaine avec les idéaux de liberté, d’égalité et de fraternité. Dans notre société réunionnaise, nous avons l’habitude de nous regarder en vis-à-vis et d’échanger nos convictions tout en gardant nos coutumes respectives particulières. Les temps forts d’une communauté religieuse rejaillissent sur toutes les autres communautés religieuses dans notre unique communauté de destin. Nous avons tous la même terre sous nos pieds, le même soleil sur notre tête et le même air dans nos poumons. C’est bien de cela dont il faut avoir une conscience existentielle. Pouvoir se dire que l’essentiel n’est pas le standing de vie mais la vie elle-même. Que nous puissions nous donner au maximum les moyens de vivre ici, de nous ouvrir les uns aux autres et sur le monde !

Les membres de la communauté musulmane, pendant un mois, vont faire l’effort spirituel de modérer leurs instincts par le jeûne, de porter une attention plus grande aux autres par le partage, de donner davantage de temps à Dieu par la prière. Nous leur souhaitons par conséquent une intériorité renouvelée qui leur donnera encore davantage de force et d’ouverture dans les difficultés sociales à venir. Que votre Ramadan soit pour vous un temps de sanctification. C’est aussi la même prière que je fais pour les catholiques et pour les membres des autres communautés religieuses. Notre valeur humaine à tous dépend de notre intériorité, de notre souffle spirituel, du souffle de l’Esprit qui nous rassemble en une seule famille humaine… où nous nous respectons les uns les autres, où nous nous soutenons, où nous nous aimons en ouvrant les chemins de l’avenir à nos enfants et aux futures générations.

Le temps de la prière est aussi le temps de s’ouvrir à l’avenir en demandant à Dieu la grâce de trouver comment faire pour que la vie soit possible et humaine sur cette île. Ça ne peut pas continuer comme ça, comme maintenant ! Nous devenons de plus en plus fragiles, mais en nous remettant dans les mains de Dieu et en cherchant ensemble, les miracles sont possibles.

Monseigneur Gilbert Aubry


Kanalreunion.com