Di sak na pou di

Retraités-FSU Réunion : « Non, et surtout pas bravo ! »

Témoignages.re / 6 mai 2014

Le gouvernement Valls reporte la revalorisation des pensions de retraite au 1er octobre 2015 : 1,3milliard pris aux retraités et à l’économie française, pour faire plaisir à la finance et à sa « crise ».

Sans oublier que ce 1,3milliard s’ajoute aux 600 millions dont le gouvernement Ayrault avait déjà fait bénéficier la finance et sa « crise » en reportant la revalorisation des pensions du 1er avril 2014 au 1er octobre 2014.

Sans oublier… que la date du 1er avril était déjà un report à 600 millions du 1er janvier par le gouvernement Sarkozy-Fillon.

Sans oublier… qu’en 2010 la droite avait bloqué les tranches d’imposition (le gouvernement Ayrault les a débloquées pour 2014) ainsi que le point d’indice de la rémunération des fonctionnaires – le gouvernement Valls, en maintenant le gel, va encore réduire le montant de la pension des futur(e)s retraité(e)s.

Sans oublier… que l’un ou l’autre des récents gouvernements successifs (Sarkozy-Fillon, Ayrault, Valls) pour le bien-être de la finance et de la résolution de sa « crise », ont plafonné l’abattement fiscal de 10%, ont supprimé la demi-part pour les veufs et les veuves, ont ponctionné 0,3% des pensions pour financer la CASA sans qu’apparaisse l’ombre de cette loi sur la dépendance pourtant éminemment sociale et nécessaire et ont fiscalisé la majoration de pension pour les parents de 3 enfants.

Des pays entiers, des millions d’hommes et femmes de par le monde (et singulièrement la France avec le « plan d’économies » du gouvernement Valls) apportent leur argent, l’économie de leur pays, leur avenir, l’avenir de leurs enfants, leur vie pour faire court, contraints et forcés par leurs gouvernements respectifs au seul bénéfice des marchés financiers.

Faudra-t-il dire autrement que par une lettre dans le Courrier des Lecteurs que trop c’est trop depuis trop longtemps et que ÇA SUFFIT depuis trop longtemps ?

La Section Fédérale des Retraités-FSU Réunion dit non et, surtout pas bravo au gouvernement Valls qui au nom de la France et des Français(e)s – du moins selon ses dires – ne fait qu’obéir aux règles de l’économie mondialisée et aux soi-disant impératifs de la finance : ce gouvernement poursuit la paupérisation des Français(e)s et, singulièrement, la paupérisation des retraités.

MAIS le gouvernement Valls a pris « une mesure forte » : les pensions de retraite inférieures à 1 200€ ne seront pas ponctionnées, ainsi que le minimum vieillesse (plus exactement : l’Allocation de Solidarité pour les Personnes Âgées - ASPA) à 792€ pour une personne seule et 1 229€ pour un couple ; un « coup de pouce » de 1,1% serait même prévu pour l’ASPA et ce, dès le 1er octobre 2014 pour couvrir à peine l’inflation et ne pas franchir le seuil de pauvreté.

Retraité(e)s ponctionné(e)s, maltraité(e)s et en voie de paupérisation, retraité(e) qui vivra avec 800€ mensuels dès le 1er octobre 2014, c’est indécent, inacceptable, HONTEUX.

La SFR-FSU le redira le 3 juin, journée nationale d’action des retraités.

Le 1er mai 2014.

 Le Bureau de Section Fédérale des Retraités-FSU Réunion 


Kanalreunion.com