Di sak na pou di

Robin des Bois, notre héros !

Témoignages.re / 14 avril 2012

Le 4 avril dernier, Nicolas Sarkozy pensait arriver à la Reunion en terrain conquis. Un jeune réunionnais de 23 ans surgit de la foule à l’aéroport Roland Garros pour exprimer son exaspération envers la politique menée par Nicolas Sarkozy depuis plusieurs années.

Le "casse toi pov con" prend tout son sens dès lors que ce candidat ne propose pas ce à quoi aspire la jeunesse cristallisée par cet acte individuel.

Les principes fondamentaux de la République ont été bafoués à cette occasion. Ce jeune, qui ne fait qu’exprimer une opinion, est embarqué manu-militari par les forces répressives du "Sarko-système".

Les libertés d’expression, de réunion et de manifestation ont été piétinées par le candidat Sarkozy puisque les banderoles et pancartes porteuses d’un message ont été purement et simplement saisies. Les citoyens ont été empêchés d’exercer leurs droits et certains d’entre eux embarqués avant même l’arrivée sur le tarmac du candidat Sarkozy sous prétexte de contrôle d’identité.

Il est scandaleux que Sarkozy use de sa double casquette, candidat et président de la République, pour bâillonner de la sorte l’opinion publique, dans un déni absolu de démocratie.

La spontanéité de la réaction de ce jeune témoigne de son inquiétude ainsi que de celle de la jeunesse quant à l’avenir en terme de perspective d’emploi, de logement, de formation et de pouvoir d’achat.

Les événements du mois de février prouvent le désarroi de la jeunesse réunionnaise face à cette société de consommation à outrance. Ceci explique la rébellion de cette jeunesse.

Aussi, il est aujourd’hui légitime de se demander si les jeunes se reconnaissent dans cette campagne étant donné que ceux-ci sont les plus abstentionnistes.

Organisons-nous ! Soyons réalistes, exigeons l’impossible !

Kolektif SOMARAN


Kanalreunion.com