Di sak na pou di

Sainte Eulalie de Barcelone et la lumière de Cordoue

Jean-François Reverzy / 25 août 2017

JPEG - 17.3 ko

Le calendrier orthodoxe vénère le 22 août la mémoire de Sainte Eulalie de Barcelone.

Cette jeune fille chrétienne vivait dans la piété et l’amour du Christ à Barcelone au IVe siècle. Un émissaire de Maximien, l’empereur de Rome, Dacien persécutait torturait et massacrait les chrétiens. Avec courage et devant la foule, la jeune Eulalie, défia le tyran et le dénonça comme meurtrier des innocents. Elle renversa les idoles.
 Dacien ordonna de la dénuder et de la fustiger, puis il la fit crucifier sur un arbre et bruler avec des torches.
Quand elle expira, la foule vit une blanche colombe sortir de ses lèvres. Et alors, malgré l’été, la neige se mit à tomber de manière inattendue, couvrant son corps d’un voile blanc. Le troisième jour Saint Felix alla se receuillir pleura devant le corps crucifié. Alors un sourire apparut sur le visage de la martyre.

Elle est vénérée comme une protectrice de Barcelone et de la Catalogne et dans tout le monde chrétien.

Quand les nouveaux barbares, comme Dacien jadis, viennent massacrer les innocents à Barcelone et en Catalogne, invoquons Sainte Eulalie en leur mémoire et pour la protection de tout les vivants.. !

Saint Nicolas Velimirovitch, higoumène du monastère d’Ochrid célèbre Saint Eulalie dans son synaxaire le prologue d’Ochrid…relisons son Hymne de louange

Blanche colombe de Dieu
Et martyre du Christ
Eulalie aspirait au supplice
Au supplice pour blanchir son esprit
Qu’est ce que le corps ? Un vase fragile…
Quand l’âme quittant ce corps s’envole
L’âme s’en retourne au monde angélique…
.. Et la martyre triompha
Son corps couvert de blessures
fut recouvert de neige blanche
De son âme une colombe prit son envol…

N’oublions pas surtout que l’Espagne connut une harmonie féconde entre chrétiens juifs et musulmans à Cordoue sous la dynastie Omeyade et ensuite sous Aphonse X le Sage dans le haut Moyen Âge.

Il faut relire la vie et les traités d’Averroës et de Maimonide (Le Guide des égarés), réécouter les cantiques d’Alphonse X et la liturgie chrétienne dite Mozarabe. Revienne ce temps de concorde et de Paix..! Qu’il soit un modèle pour le Présent..

Jean François Reverzy


Kanalreunion.com