Di sak na pou di

Sainte-Suzanne : de la vérité des urnes

Témoignages.re / 31 janvier 2012

La volonté du PCR de faire appel de nouveau au suffrage populaire pour rétablir par les urnes la légitimité du maire de Sainte-Suzanne a permis de mettre en lumière plusieurs choses.
D’abord, la forte participation témoigne de l’intérêt de la population pour une élection partielle, et le résultat de Maurice Gironcel, largement en tête, illustre la volonté du peuple de voir comme favori l’ancien maire à la tête de la municipalité. Cela témoigne que la population est fortement ancrée à gauche, et communiste.

Pour la première fois de son histoire récente à Sainte-Suzanne, le PCR passe à côté d’une victoire au premier tour. Tout simplement parce que l’ancienne équipe municipale était divisée en 3, si une alliance entre Yolande Pausé et Maurice Gironcel était effective avant le 1er tour, alors le PCR aurait triomphé dès le 1er tour.

Pourtant, ce qu’il faut retenir, et malgré un second tour, la dynamique de victoire se situe dès dimanche soir clairement du côté du candidat officiel du PCR. Cela illustre le fait que celle qui a occupé le siège de maire et qui recueille 13% des suffrages n’était pas légitime. Le candidat Alamélou qui fait le plein des voix de droite avec seulement 29% est loin de son score de 63% en mars dernier lorsqu’il avait eu le soutien du PCR et de Maurice Gironcel. Cela illustre aussi le fait que D. Alamélou n’est plus légitime non plus au Conseil général aux yeux de la population et du parti qu’il a trahi.

Ce qui est clair aujourd’hui, c’est que D. Alamélou arrive à 29% avec les voix de droite. A 3 mois de la Présidentielle et 5 mois des Législatives, la machine UMP s’est mise en ordre de marche derrière ce candidat. Alors, Sainte-Suzanne a cette responsabilité : faire porter la voix de toute La Réunion dimanche prochain au second tour de cette élection pour dire si elle est pour le maintien et le renforcement des forces de progrès ou si elle approuve la politique UMP.

Jean-Jacques Grondin


Kanalreunion.com