Di sak na pou di

Sarko veut germaniser la France : Chiche !

Témoignages.re / 9 décembre 2011

Les Français travaillent plus que les Allemands ! En effet, selon les statistiques de l’OCDE (2009 dernière année disponible), la durée hebdomadaire moyenne du travail s’élevait à 38 heures pour les Français, contre 35,7h pour les Allemands.

Et même lorsqu’on prend en compte les congés annuels, censés être beaucoup plus élevés chez nous qu’ailleurs, les Français travaillent toujours plus que les Allemands : 1.550 heures en moyenne en 2009 contre 1.390 de l’autre côté du Rhin.

Quand les citoyens de France et d’outre-mer seront informés de cette réalité, il y a fort à parier que le fond de commerce électoral du président Sarkozy qui présente les 35 heures comme le mal absolu, aura perdu de sa superbe !
De plus, en Allemagne, les travailleurs occupent un tiers des sièges au conseil de surveillance des entreprises de plus de 500 salariés, et la moitié des sièges dans les entreprises de plus de 2000 salariés. Et ils ne se contentent pas de faire de la figuration ! Ils veillent au grain, si bien qu’une plus grande part des profits revient à l’économie réelle et donc aux investissements, et aux salaires.

La preuve, en juin 2010, un rapport de la commission des comptes de la sécurité sociale indiquait que le salaire annuel brut moyen est largement plus élevé en Allemagne qu’en France : (43.942 euros en Allemagne contre 32.826 euros, en France) soit une différence de 34%).

Quant aux retraites, la durée de cotisation est de 41 ans et demi pour les Français et 35 ans seulement pour les Allemands.

Sur tous ces points, M. Sarkozy, “Le Figaro” et la presse grand public aux mains des féodalités financières sont plutôt discrets.

Alors chiche monsieur le président, germanisons !

Mais, êtes-vous prêt à faire voter une réforme afin qu’un tiers ou la moitié des sièges pour les plus grosses entreprises soient occupés par les représentants des salariés au conseil de surveillance et d’administration des entreprises ?

- Cela permettrait aux travailleurs de vérifier par exemple de mieux répartir les bénéfices et de vérifier comment sont utilisés les 23 milliards de réduction de cotisation sociale patronale et les 45 milliards de subventions accordées chaque année aux amis du MEDEF, et cela, sans contrôle et sans contre partie. Soit au total près de 70 milliards ponctionnés sur le budget de l’état. (Rapport cour des comptes 2006)… Pour être plus concret, 70 milliards c’est l’équivalent de 1million 944.444 emplois à 3.000 euros par mois soit 1800 euros de salaire direct versé à l’employé et 1.200 euros de salaire indirect (cotisations sociales qui financent notre santé et nos retraites : la sécu serait en excédent ! …).

Êtes-vous prêt à ramener la durée de cotisation à 35 annuités pour financer nos retraites ? (Nous savons que l’argent existe, mais qu’il a tout simplement changé de mains !)
Êtes-vous aussi prêt à réduire la durée de travail annuelle en France de 160 heures pour nous aligner sur l’Allemagne ?

M. le président s’il vous plait, de grâce, et pour rester poli : ne prenez pas les citoyens de l’hexagone et d’outremer pour des demeurés !

Didier Le Strat


Kanalreunion.com