Di sak na pou di

Selon que vous soyez conseillers communautaires ou candidats aux Régionales…

Témoignages.re / 9 mars 2010

Le moins que l’on puisse dire, c’est que certains politiques semblent souffrir de dédoublement de la personnalité. En effet, quand ils sont conseillers communautaires (siégeant dans les groupements de communes) ou président de Chambre consulaire, ils sont pour le tram-train. Quand ils sont candidats tête de liste aux Régionales, ils sont contre. C’est le cas pour Jean-Paul Virapoullé, Eric Magamootoo et Didier Robert.

La CIREST pour le tram-train : dans la note de présentation de CODRA Conseils sur le plan de déplacements de la CIREST, on peut lire : « Depuis 2006, la CIREST a initié son premier plan de déplacements urbains. (…) Parmi les actions figure la restructuration du réseau de bus sur l’ensemble du territoire, en articulation avec le projet de tram-train à l’échelle régionale ».

Le SCOT du Grand Sud pour le tram-train : le SCOT Grand Sud, édité en juillet 2009, donne ses orientations, en matière de transport : « Créer et conforter le maillage des pôles par des transports en commun efficaces ; (…). Anticiper le rôle structurant du tram-train ». Les élus membres du bureau syndical sont Max Bénard, Yolaine Costes, Michel Dennemont, Isabelle Grosset-Paris, Patrick Lebreton (président), David Lorion, Guy Rivière, Didier Robert, Bruno Sausseau, Christine Soupramanien.

La CCIR pour le tram-train : en avril 2007, la CCIR édite un hors série sous le titre : "La Réunion, une île à suivre". M. Magamooto évoque « l’île des grands chantiers » comme la route des Tamarins, la nouvelle route du Littoral... et le tram-train.

Europe Ecologie pour le tram-train : en décembre dernier, Vincent Defaud soutenait le tram-train et avait rejoint le collectif "Nou vé nout tram train". Trois mois plus tard, il est contre. En revanche, tous les candidats d’Europe Ecologie souhaitent avoir un tram-train.

69% de la population réunionnaise pour le tram-train (voir le sondage d’un quotidien paru le 1er mars).

Conclusion : messieurs les candidats aux Régionales et, à ce titre, opposés au tram-train, comment pouvez-vous justifier vos prises de position à géométrie variable ? Comment voulez-vous défendre les intérêts des Réunionnais quand vous ne prêtez même pas attention à ce qu’ils souhaitent…

Kora-Ly Payet


Kanalreunion.com