Di sak na pou di

« Soutien à notre confrère agressé pour une critique de théâtre »

Le SNJ dénonce une nouvelle attaque contre un journaliste

Témoignages.re / 16 mai 2013

« Une fois de plus, un journaliste a été agressé à La Réunion dans l’exercice de ses fonctions. Cela s’est passé le 5 mai, lors d’un repas à la fin d’un festival de théâtre. Notre confrère du "Quotidien" a été insulté par un metteur en scène, manifestement mécontent de l’un de ses articles. L’homme de théâtre a même jeté une assiette pleine à la figure du journaliste. Le texte rédigé par notre confrère n’avait pourtant rien de répréhensible : il s’agissait d’une vraie critique de théâtre, mesurée et argumentée. C’est l’une des facettes du métier de journaliste, dont la charte de déontologie précise qu’il « défend la

Liberté d’expression, d’opinion, de l’information, du commentaire et de la critique ».

Le Syndicat national des journalistes, première organisation de la profession, s’élève contre le comportement inacceptable de ce lecteur, qui constitue une atteinte manifeste à la liberté de la presse. C’est déjà la sixième agression de journaliste depuis février 2012 à La Réunion. Le SNJ-Réunion océan Indien remercie les témoins qui sont intervenus pour protéger notre confrère, et rappelle son soutien à tous les journalistes menacés dans l’exercice de leurs fonctions ».

Le Syndicat national des journalistes

SNJ-Réunion océan Indien


Kanalreunion.com